Recommandé
Contribution du MoDem Gironde au Grand débat national

Contribution du MoDem Gironde au Grand débat national

Nous ferons remonter toutes vos propositions, contributions et idées déposées via le formulaire ci-dessous au Mouvement Démocrate, à nos élus, à nos Parlementaires, et enfin au Président de la République.

Si vous voulez en savoir plus sur le Grand débat national, vous pouvez aller sur : le site du Grand Débat.

Communiqué de presse : Le Mouvement Démocrate de Gironde renforce son organisation territoriale et ouvre un cahier de doléances en ligne

Communiqué de presse : Le Mouvement Démocrate de Gironde renforce son organisation territoriale et ouvre un cahier de doléances en ligne

A l’occasion de la traditionnelle soirée des vœux du Mouvement Démocrate de Gironde qui s’est tenue le 23 janvier dernier à Bordeaux, Fabien ROBERT, Président départemental et Maire-adjoint de la ville de Bordeaux, a rappelé l’attachement des centristes aux territoires et aux corps intermédiaires. Ils sont à la fois la complexité et la force de la société française. Lorsqu’ils sont affaiblis, notamment par les tenants d’un libéralisme effréné ou les nostalgiques de l’autoritarisme, c’est tout notre modèle social qui vacille.


Une organisation territoriale opérationnelle
Dans la continuité du « tour de Gironde » démarré par le bureau départemental il y a déjà un an (Médoc, Blayais…) pour aller à la rencontre des territoires de notre département (une démarche lancée bien avant que démarre la crise actuelle), 25 référents municipaux ont été nommés avec deux missions principales : être des relais entre la métropole et les territoires de Gironde et préparer les élections municipales de 2020.


· Arcachon : Patrice BEUNARD, adjoint au Maire
· Artigues : Claude DAUVILLIER, adjoint au Maire
· Blaye / Nord Gironde : Xavier LORIAUD, Adjoint au Maire et Conseiller Départemental
· Bordeaux et Bordeaux Métropole : Fabien ROBERT, adjoint au Maire et Conseiller Métropolitain
· Cabanac et Villagrains : Benoît DARBO, Maire
· Cars : Xavier ZORILLA, adjoint au Maire
· Cestas : Frédéric ZGAINSKI, Conseiller Municipal
· Floirac : Philippe VERBOIS, Conseiller Municipal
· Gujan-Mestras : Maxime KHELOUFI, Conseiller Municipal
· Lacanau : Adrien DEBEVER, adjoint au Maire
· Le Barp : Nicolas MARION, Conseiller Municipal
· Le Bouscat : Maël FETOUH, Conseiller Municipal
· Le Taillan-Médoc : Dany LACRAMPETTE, adjointe au Maire
· Libourne : Emile LUSIGNAN
· Martignas : Jacques SOULETIS, Conseiller Municipal
· Mérignac : François DOGON
· Pellegrue : José BLUTEAU, Maire
· Pessac : Jérôme BARADAT
· Saint-Jean d’Illac : Fabrice GUILLEMET, adjoint au Maire
· Saint-Médard-en-Jalles : Françoise HANUSSE, adjointe au Maire· St-Sulpice et CDC de St-Emilion : Jean-Daniel DEBART, Vice-Président de la CDC
· Talence : Frédérique FABRE, Adjointe au Maire
· Villenave d’Ornon : Christine BONNEFOY et Bernard DEBUC, adjoints au Maire
· 12ème Circonscription : Martine MOGA, Conseillère Régionale Cette première liste sera complétée de nouveaux référents en juin 2019.
De plus, le Mouvement Démocrate de Gironde tient à renouveler son soutien à plusieurs Maires dont l’action remarquable dans leur commune mérite d’être soulignée et poursuivie au-delà de 2020 : Florent FATIN, Maire de Pauillac, Éric ARRIGONI, Maire de Castelnau-de-Médoc et Bernard LAURET, Maire de Saint-Emilion.

Par ailleurs, dans un communiqué en date du 9 décembre 2018, notre fédération appelait au dialogue entre les territoires en proposant la tenue d’ « Assises territoriales de la Gironde » : nous nous félicitons de constater que cette idée est aujourd’hui reprise par Alain JUPPÉ, Président de Bordeaux Métropole et acceptée par Jean-Luc GLEYZE, Président du Département de la Gironde. Les élus municipaux, départementaux et régionaux centristes contribueront activement à ce temps de débat qui doit permettre l’établissement d’une véritable politique de « co-développement » en jouant sur les complémentarités urbaines et rurales, sans opposer les territoires entre eux. L’ouverture d’un cahier de doléances en ligne


Enfin, le Mouvement Démocrate de Gironde a décidé de mettre à la disposition de ses adhérents et du grand public un cahier de doléances en ligne pour apporter sa contribution au grand débat national. Cette contribution sera adressée à Emmanuel MACRON, Président de la République, à François BAYROU, Président du Mouvement Démocrate, et à nos parlementaires.

Hier, réuni en Conseil Départemental, le Mouvement Démocrate de Gironde a pris position concernant le rapprochement entre Métropole et Département :

Hier, réuni en Conseil Départemental, le Mouvement Démocrate de Gironde a pris position concernant le rapprochement entre Métropole et Département :

« A plusieurs reprises, le Président de la République a rencontré différents Présidents de Métropoles afin d’envisager une nouvelle refonte de leurs compétences. La question territoriale nous parait en effet devoir être une priorité plus forte pour la suite de ce quinquennat.

Nous trouvons souhaitable d’ouvrir le débat afin d’imaginer une meilleure répartition des missions entre Département et Métropole. Dans les territoires urbains, personne ne peut nier qu’en matière de petite enfance, d’actions sociales ou bien encore de politique culturelle par exemple, il existe une confusion préjudiciable tant en matière de lisibilité que de qualité du service public.

Le Mouvement Démocrate de Gironde rappelle cependant son attachement historique à la décentralisation et à la solidarité entre tous les territoires. Aussi, nous pensons qu’une nouvelle répartition des compétences devrait se faire avec pour objectif une véritable simplification administrative pour nos concitoyens. La création d’un mécanisme financier dynamique de compensation nous parait indispensable afin que villes et campagnes demeurent solidaires en matière de développement. Sans quoi, toute réforme serait injuste et inacceptable.

Enfin, alors qu’aucun texte de loi n’a été rendu public, nous devons éviter les postures et débattre sereinement.
Lyon n’est pas Bordeaux. Aussi, le Mouvement Démocrate propose la tenue d’ « Assises Girondines de la Décentralisation », organisées à l’initiative du Président du Département, Jean-Luc Gleyze, et du Président de la Métropole, Alain Juppé, pour peser sur les choix futurs du législateur et inventer un modèle girondin. »

Europe 2030 à Bordeaux !

Europe 2030 à Bordeaux !

Pour la clôture du mois de l’économie sociale et solidaire, nous débattons avec les Jeunes Démocrates du modèle social européen dans le cadre de leur cycle de débats Europe 2030.
En présence d’Alain Cazabonne, sénateur de Gironde, Sophie Mette, députée de Gironde, Philippine Laniesse, conseillère régionale missionnée sur les innovations sociales et Yana Langlois, présidente de la Maison de l’Europe de Bordeaux.