Gironde au centre s’impose

Modem et Parti radical s'associent pour offrir une nouvelle donne au centre-droit et peser davantage sur les futures investitures. L'affaire s'était conclue pendant la campagne des législatives, mais elle était passée plutôt inaperçue. Néanmoins, pendant tout l'été, Joan Taris pour le Modem, Nathalie Delattre pour le Parti radical valoisien et leurs amis ont poursuivi leur idée de constituer une association. Son nom : Gironde au centre. Les statuts ont été déposés ; le conseiller régional blanquefortais et la maire adjointe bordelaise en sont les coprésidents. Un nouvel UDF ? « C'est 1+1 = 3 », commente Joan Taris, manière de dire que la réunion des deux partis du centre n'aboutit pas à une fusion mais à une nouvelle entité dont le but est de faire école en dehors du département. Une autre UDF est-elle donc en gestation ? « On ne refait pas le passé », riposte Joan Taris, qui a été adhérent de l'ancien mouvement giscardien. C'est néanmoins un peu l'idée. Les deux coprésidents ne cachent…

Continuer la lecture

Rapport BALLADUR : le MoDem Gironde perplexe et vigilant

Le Mouvement Démocrate Gironde réagit aux propositions de la commission présidée par Edouard BALLADUR sur la réforme des collectivités territoriales : « En premier lieu, nous jugeons légitime et utile le principe d’une réforme des collectivités territoriales. Chacun peut en effet mesurer au quotidien l’extrême complexité et l’illisibilité du système actuel. Une évolution forte est donc indispensable afin de concilier au mieux efficacité, proximité, clarté et démocratie. « C'est dans cet esprit que nous prenons acte des propositions de la commission BALLADUR. A ce stade, qui n’est pour le moment que celui de la réflexion, il est difficile d’émettre des jugements définitifs mais un certain nombre d’éléments peuvent être soulignés. « Sur le fond, nous jugeons que l’orientation générale du texte est décevante car elle procède d’une logique de recentralisation rampante. Suppression de la clause générale de compétences pour les régions et départements mais aussi mise en place d’un contrôle parlementaire indirect sur les dépenses des collectivités sont autant d’atteintes aux principes de libre administration des collectivités.…

Continuer la lecture

Sondage élections européennes

SONDAGE PARIS MATCH-IFOP EUROPEENNES : LE CHOIX DES FRANÇAIS Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain, parmi les listes suivantes, pour laquelle y aurait-il le plus de chance que vous votiez ? Une liste... Lutte ouvrière soutenue par Arlette Laguiller 3 Nouveau Parti anticapitaliste soutenue par Olivier Besancenot 9 Parti communiste et Parti de gauche soutenue par Marie-George Buffet et Jean-Luc Mélenchon (1) 4 Parti socialiste soutenue par Martine Aubry 23 Les Verts et des écologistes soutenue par Daniel Cohn-Bendit et José Bové 7 MoDem soutenue par François Bayrou 14,5 UMP 26 Libertas soutenue par Philippe de Villiers 5 Debout la République soutenue par Nicolas Dupont-Aignan 2 Front national soutenue par Jean-Marie Le Pen 6 Listes d’extrême droite soutenues par Carl Lang et Jean-Claude Martinez (2) 0,5 Ne se prononcent pas 8 A savoir L’Ifop rappelle que les résultats de cette enquête doivent être interprétés comme une indication significative de l’état des rapports actuels dans la perspective du prochain scrutin européen de juin 2009. En aucun…

Continuer la lecture

Sud-Ouest : Les blogs font pschitt

POLITIQUE. Les élus girondins ont réagi comme les autres à la mode Internet, mais leur activité s'est raréfié, surtout à droite. A gauche, la production est variable, en fonction de la disponibilité des uns et des autres Les blogs font pschitt C'était la grande mode. Chaque homme ou femme politique, en Gironde comme ailleurs, découvraient les séductions du blog, ce journal « en ligne » permettant un contact direct avec le lecteur, ou plutôt l'électeur. Mais toute mode a son revers. Deux ou trois ans plus tard, nombre de blogueurs se sont aperçus que trouver de bons sujets, construire des argumentations élaborées et entretenir une correspondance suivie nécessitaient beaucoup de temps. L'inspiration et l'envie se sont souvent taries. Alain Juppé, de son exil canadien, avait beaucoup produit pour maintenir le contact avec les Bordelais. Depuis son retour, ses interventions sont plutôt rares. Le début de l'année l'a vu toutefois plus prolixe avec cinq articles consécutifs, il est vrai motivés par l'actualité (Gaza, gaz russe). Comme si ce…

Continuer la lecture

Une triangulaire au 2e tour

SAINT-JEAN-D'ILLAC, MUNICIPALES. Les équipes conduites par Jacques Fergeau (PS) et Fabrice Guillemet (Modem) ont décidé de ne pas faire alliance. Il y aura donc trois listes dimanche prochain Une triangulaire au 2e tour Fabrice Guillemet (Modem) et les siens la souhaitaient. Mais une partie des colistiers de Jacques Fergeau, leader de la liste PS, l'a rejetée. Conclusion, il n'y aura pas d'alliance entre les deux camps au second tour de l'élection municipale partielle. Les Illacais se retrouvent donc dans la même configuration qu'au 1er tour. L'élection des 29 élus du Conseil municipal se jouera dimanche dans le cadre d'une triangulaire. À en croire Fabrice Guillemet, ce n'est pas faute d'avoir discuté. Dès 18 heures dimanche, soit une heure avant la fin du vote. « J'ai eu des contacts directs avec Jacques Fergeau, certifie-t-il. Il devait savoir que la négociation serait âpre avec sa liste. » Un tiers des sièges Le candidat centriste explique ainsi son départ précipité du centre associatif le soir du premier tour : «…

Continuer la lecture

Elections européennes: égalité des intentions de vote entre l’UMP et le PS

L'UMP et le PS de Martine Aubry sont à égalité, 22%, des intentions de vote aux élections européennes de juin prochain, selon la première enquête Ifop-Match sur le sujet diffusée mercredi. Ils sont suivis par le MoDem de François Bayrou (12%), les Verts et écologistes soutenus par Daniel Cohn-Bendit et José Bové (11%), dans ce sondage réalisé après l'arrivée de Martine Aubry à la tête du PS. Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) d'Olivier Besancenot recueille 8% des intentions de vote, le Front national 7%. Toutes les autres listes feraient moins de 5% : le PCF 4%, autant que Lutte ouvrière et que le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers, Chasse Pêche Nature et Traditions 3%, le Nouveau Centre d'Hervé Morin 2% et Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan 1%. 9% des Français ne se prononcent pas. L'Ifop relève que les scores du PS et de l'UMP sont "modestes", totalisant moins de la moitié des intentions de vote, et attribue ce résultat à "l'éclatement de…

Continuer la lecture
  • 1
  • 2