Intervention à la CUB : suppression de la taxe professionnelle

Intervention de Laurence Dessertine en Conseil de la Communauté Urbaine de Bordeaux le 13 février 2009 Afin de préserver l'emploi et de "garder des usines en France", Nicolas Sarkozy a créé la surprise en annonçant la suppression de la taxe professionnelle Quelle mouche a piqué le président, lorsqu'il a proposé la suppression de la taxe professionnelle ? Les raisons invoquées : éviter les délocalisations, préserver l'emploi national. Mais la suppression de la taxe professionnelle convenait en période croissance et d'investissement fort ! Dans le contexte actuel de crise mondiale, la question de la délocalisation n'est pas brulante, au contraire ! Si les délocalisations s'atténuent, ce ne sera pas en raison d'une disparition de la taxe professionnelle, mais parce que l'économie est anémiée La suppression de la taxe professionnelle dans le contexte actuel, il faut l'affirmer avec force, n'aura aucun effet positif, mais de nombreux effets négatifs Le premier d'entre eux, dans cette période de ralentissement de l'activité, est de limiter encore les revenus des collectivités locales, auxquelles…

Continuer la lecture

Tribune : Suppression de la taxe professionnelle

Suppression de la taxe professionnelle : « Notre Président de la République n’est pas aveugle mais il est myope c'est-à-dire incapable de voir vite et loin ». La suppression de la taxe professionnelle est une triple contradiction qui n’aura que des effets négatifs à long terme. Tout d’abord, cette suppression d’impôt vient s’ajouter à une liste déjà longue de « cadeaux fiscaux » qui font dangereusement et durablement diminuer les dépenses de l’Etat. On parle de 8 milliards de recettes en moins ? Ajoutons à cela la suppression de la première tranche de l’ISR et c’est plus de 15 milliards d’euros qui s’évaporent… Cela provoquera inévitablement un désengagement de l’Etat qui, dans le contexte social actuel, est une première contradiction. N’oublions pas que le service public est la richesse de celui qui n’a rien ! Ensuite, cette annonce ressemble fortement à un cadeau fait aux entreprises sans réelles certitudes en matière de dynamisme économique supplémentaire. En effet, lorsque l’on regarde attentivement les études visant à mettre en…

Continuer la lecture