Message de Joan Taris

Cher(e) Ami(e),   Au moment où beaucoup d'entre vous se trouvent ou partent en vacances, je vous adresse ce message pour vous souhaiter un bel été et faire un rapide point sur la situation de notre mouvement.   Ce premier semestre 2014 a été marqué par la séquence des élections municipales, avec les belles victoires de nos candidats dans de nombreuses communes de Gironde. Dans le sillage de François Bayrou à Pau, beaucoup de nos amis ont été élus à des postes de maires, adjoints au maire, conseillers municipaux dans la majorité ou l'opposition. Ce réseau d'élus est précieux pour la suite : il est un socle sur lequel nous pourrons nous appuyer et, au-delà des discours, faire les preuves de nos idées et convictions dans le concret et dans l'exemplarité. Les élections sénatoriales du 28 septembre prochain, à l'occasion desquelles nous participerons avec nos amis Alain Cazabonne, maire de Talence, et Valérie Ducout, maire de Saint-Ciers-sur-Gironde, à une large liste d'union parrainée par Alain Juppé, viendront prolonger…

Continuer la lecture

Sud Ouest : « Bordeaux : chez Mollat, François Bayrou soigne sa popularité »

Le président du Modem a fait salle comble hier et évoqué son combat favori : l’unité nationale Si jamais François Bayrou était inquiet (mais il ne l’est pas) sur sa cote de popularité auprès des Français, son étape chez Mollat et dans les rues de Bordeaux, hier en fin d’après-midi, auraient eu vite fait de le rassurer (lire également page 7). Autographes, poignées de main et embrassades pour le bref trajet à effectuer entre la place Pey-Berland et la librairie où, dans les salons, il fallait accepter de rester debout si on ne s’était pas présenté avec un peu d’avance à la conférence du président du Modem, qu’a parfois tenté d’interrompre le politologue Jean Petaux. Car, lorsqu’on lance François Bayrou sur son sujet de prédilection, l’unité nationale, autant se résoudre à un monologue de celui qui a concouru à trois reprises au marathon de l’Élysée. Selon le Béarnais, pour s’attaquer aux problèmes économiques et moraux dont souffre le pays, il faut l’unité nationale. « Pas celle qui…

Continuer la lecture

Sud Ouest : François Bayrou : « Si la droite avait été à l’image de Juppé… »

Le président du Modem et le maire de Bordeaux se sont rencontrés vendredi en Gironde. Retrouvailles entre deux hommes qui aspirent à être des sages. On pourrait appeler ça la rencontre des Premiers ministres virtuels. Si Nicolas Sarkozy avait été réélu chef de l’État, Alain Juppé aurait retrouvé, seize ans après, son bureau à Matignon. Quant à François Bayrou, si on en croit le sondage paru dans le dernier « Journal du dimanche », c’est lui que les Français verraient conduire un gouvernement d’unité nationale. Dans lequel Alain Juppé aurait certainement un ministère important. Sauf que le maire de Bordeaux ne croit pas à cette fameuse unité nationale dont le Béarnais a fait son cheval de bataille. « Il n’y croit pas aujourd’hui. Mais demain ? » lance le président du Modem. Ce gouvernement virtuel a évidemment fait partie des sujets que les deux hommes ont abordés, en toute sérénité, hier après-midi, dans le bureau d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. François Bayrou était en effet…

Continuer la lecture

François Bayrou : « Ma proposition pour un rassemblement du centre »

Chers amis, La question du centre dans la vie politique française agite les états-majors et parfois les médias. Je veux vous faire part, clairement et directement, de mon sentiment. D’abord, il faut avoir les idées claires : nous sommes le courant démocrate français. Et nous assumons d’être au centre. Qu’est ce que le centre ? Le centre, c’est une résistance, c’est une certaine idée de la politique, et c’est un projet. C’est une résistance d’abord au bipartisme, à l’idée que, quelles que soient les positions de fond des uns et des autres, on est systématiquement, parce qu’on appartient à un camp, pour les uns et contre les autres. Cette bipolarisation de tous les instants, parce qu’elle caricature le débat politique et empêche de se poser les bonnes questions, joue contre l’intérêt même de notre pays. Et ces dernières années, il n’est qu’un mouvement qui ait réellement résisté à cette dérive, c’est le nôtre. Le centre, c’est une certaine idée de la politique fondée sur des valeurs : pour qu’un…

Continuer la lecture

Le sud Gironde entièrement quadrillé

Les équipes de La Gironde avec Bayrou ont décidé d'être présents sur tout le sud-Gironde et n'épargnent donc aucune parcelle du territoire. Avec leurs présences, les militants de la 9ème s'attachent à montrer leur soutien à François Bayrou. Que ce soit à Bazas, Langon, Léognan, Salles, Barsac, Landiras, ou Podensac, que ce soit sous la pluie ou sous le soleil, la motivation et la volonté sont de mise, aidé en cela par l'excellente réception du candidat. Sa popularité ne se dément pas. La présence sur le terrain devient donc une preuve supplémentaire de la force militante qui accompagne François Bayrou et a tendance à rassurer beaucoup de citoyens qui ne le voyaient jusqu'à présent que par le prisme des média. Gageons que cette contribution valide de plus en plus d'intentions de vote. Et ce n'est pas fini. A suivre...

Continuer la lecture