Bayrou à propos de Hollande: « mon ennemi, c’est le chômage »

BREST, 23 janvier 2012 (AFP) - Le président du Modem, François Bayrou, a affirmé lundi à Brest que son "ennemi, c'est le chômage", se démarquant ainsi du candidat PS François Hollande qui avait affirmé dimanche: "mon ennemi, c'est la finance". "Le Parti socialiste est un grand parti qui a beaucoup d'argent, beaucoup de moyens, qui peut faire des grands meetings, mais j'ai un désaccord de fond avec François Hollande. Il a dit: +mon ennemi, c'est la finance+. Moi, je dis: +mon ennemi, c'est le chômage+", a déclaré M. Bayrou lors d'un point-presse. "Moi, je sais les dégâts que fait le chômage dans les familles, je sais les dégâts que fait le pouvoir d'achat qui s'effondre", a poursuivi le candidat du Modem à la présidentielle. "Je sais la menace sur le déficit et la dette que j'ai été le premier a dénoncer, et dont on voit aujourd'hui la catastrophe qui nous guette. Et ce n'est pas une finance lointaine, dont on ne sait pas qui elle est, ce…

Continuer la lecture