Archives de
Étiquette : Blog

Le MoDem Gironde fête l’Europe le 9 mai !

Le MoDem Gironde fête l’Europe le 9 mai !

Cher(e) ami(e),

Le 9 mai, les onze comités de circonscriptions du MoDem Gironde organisent des événements pour fêter l’Europe. En pleine campagne électorale, notre mouvement départemental veut montrer son attachement à l’Europe. Tous ensemble, dans nos territoires nous serons amener à la célébrer à notre manière.

Sous l’impulsion du mouvement départemental, chaque comité de circonscription a prévu un programme pour cette journée du 9 mai. Votre délégué de circonscription vous l’enverra prochainement. Vous êtes évidemment invité à vous joindre à tous les militants de votre secteur. Si vous souhaitez en savoir plus ou proposer votre aide, je vous rappelle que vous pouvez mieux connaitre et contacter vos responsables locaux en vous rendant à cette adresse : http://www.modem33.com/index.php/pres-de-chez-vous/

Des grands piques niques démocrates seront par exemple organisés dans toute la Gironde lors de cette journée. Soyez des nôtres pour fêter l’Europe !

Amitiés démocrates,

Joan TARIS
Président du MoDem 33

Départementalisation de Mayotte : le Mouvement Démocrate soutient le OUI au référendum du 29 mars !

Départementalisation de Mayotte : le Mouvement Démocrate soutient le OUI au référendum du 29 mars !

Dans le cadre du référendum local du 29 mars, Abdoulatifou Aly, député MoDem de Mayotte, et le Mouvement Démocrate apportent leur soutien au OUI à la départementalisation de Mayotte, « l’île aux parfums ». Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques, s’est rendu à Mayotte du 21 au 23 mars.

À cette occasion, les deux parlementaires ont animé ensemble plusieurs réunions publiques et c’est avec les couvre-chefs traditionnels de leur terroir respectif (le béret et la chéchia) qu’ils ont enregistré une émission de la campagne officielle du MoDem diffusée sur RFO. Jean Lassalle a tout particulièrement insisté sur la vocation universelle et fraternelle de la France, qui s’enrichit des différences, et la compatibilité entre le statut départemental et la défense des identités et cultures locales, à Mayotte comme en Béarn, en Pays Basque et dans toute la République.

Conseil départemental du lundi 26 janvier 2009 (relevé de décisions)

Conseil départemental du lundi 26 janvier 2009 (relevé de décisions)

La réunion est présidée par le Président départemental Joan Taris, assisté des Vice-présidents Bruno Asseray, Jacques Mangon et Muriel de Portbail (Sophie Mette est excusée)

En préambule, après son message d’accueil, le président annonce la démission du MoDem de Hubert Tortes-Saint-Jammes, il sera remplacé au Conseil par le suivant de sa liste d’origine, Alain Ilhami.

Lire la suite Lire la suite

Courrier de Joan TARIS au Préfet

Courrier de Joan TARIS au Préfet

Mouvement Démocrate Gironde
Le Président

Monsieur Francis IDRAC
Préfet de la Région Aquitaine
Préfet de la Gironde
1 Esplanade Charles de Gaulle
33000 BORDEAUX

Bordeaux, le 19 février 2009

Monsieur le Préfet,

Comme vous le savez, le Parlement vient d’adopter la loi relative à la commission prévue à l’article 25 de la Constitution et à l’élection des députés, ce qui entraîne notamment le redécoupage des circonscriptions législatives.

Notre département de la Gironde est concerné par ce processus, avec l’augmentation probable du nombre de députés et la redéfinition de la délimitation des circonscriptions législatives.

Il est indispensable que cette démarche se déroule dans des conditions et selon des critères conformes à l’éthique républicaine et au principe de neutralité de l’Etat.

En effet, pour que son résultat soit incontestable, cette opération complexe doit être conduite dans la plus grande transparence et en concertation avec les forces politiques qui constituent le pluralisme politique de notre pays.

Aussi ai-je l’honneur de solliciter de votre part l’organisation d’une table ronde sur ce sujet réunissant l’ensemble des représentants départementaux des principaux partis politiques.

Votre collègue du département du Val d’Oise vient de prendre une telle initiative en convoquant une réunion de cet ordre le 6 février dernier.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’assurance de ma considération distinguée.

Joan TARIS

François Bayrou sur France Inter lundi 5 janvier

François Bayrou sur France Inter lundi 5 janvier

François Bayrou était l’invité de Nicolas Demorand sur France Inter ce matin.

Commentant le voyage de Nicolas Sarkozy au Proche-Orient, il a estimé que cette visite en pleine offensive terrestre israélienne dans la bande de Gaza fait courir « un risque de dispersion » de l’action de l’Union européenne dans la région.

Le président du Mouvement Démocrate a par ailleurs qualifié de « régression très grave » le projet de réforme du gouvernement concernant le recrutement des enseignants du secondaire.
(lire la suite)…

Alors que Nicolas Sarkozy commence lundi en Egypte, Cisjordanie et Israël, une tournée éclair de deux jours au Proche-Orient, pendant qu’une mission européenne pilotée par le ministre tchèque des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, est également présente depuis dimanche dans la région, dans l’espoir d’obtenir un cessez-le-feu, François Bayrou a déclaré ce matin :

« J’imagine que si Nicolas Sarkozy a choisi d’y aller, c’est parce qu’il a des éléments qui lui permettent de penser que cette visite va être utile », a-t-il déclaré, évoquant par exemple la possibilité d’obtenir un « cesser-le-feu » ou un « corridor humanitaire ». « S’il pense qu’il a une chance de débloquer quelque chose, il a raison d’y aller, mais le risque c’est la dispersion », a-t-il ajouté, soulignant que M. Sarkozy n’était plus président de l’UE depuis le 1er janvier….

Selon le président du Mouvement Démocrate, « le fait qu’il y ait en concurrence et en même temps la délégation de l’Union européenne officielle et d’un autre côté le président de la République française peut faire courir un risque de dispersion ».

« Si vous avez chacun des pays de l’Union européenne qui s’exprime en son propre nom, ça veut dire évidemment que l’Union européenne n’a pas de voix et si l’Union européenne n’a pas de voix, eh bien nous ne pouvons pas nous faire entendre », a-t-il insisté.

A propos du projet de réforme du gouvernement concernant le recrutement des enseignants du secondaire, François Bayrou, ancien ministre de l’Education nationale, s’est insurgé contre le fait que les enseignants soient « recrutés sur autre chose que la maîtrise de la discipline qu’ils auront à enseigner ». « Je considère que c’est une régression très grave » contre laquelle il faut que « la communauté universitaire se mobilise », a-t-il dit.

Déplorant la suppression, pour « le principal concours de recrutement des enseignants de l’enseignement secondaire », le Capes, des « épreuves disciplinaires : les langues pour les linguistes, les mathématiques pour les mathématiciens, le français, le latin et le grec pour les professeurs de lettres classiques », il a déclaré « c’est une régression incroyable parce que ça veut dire qu’on ne recrutera les enseignants que sur quelque chose de totalement subjectif qui est la capacité oratoire dans une épreuve pédagogique ».

Les futurs concours de recrutement des enseignants présentés en octobre par le gouvernement et qui s’appliqueront dès la session 2010, seront organisés, sauf pour l’agrégation, en 4 épreuves, contre de 4 à 8 actuellement selon les disciplines et les concours. Pour être admissibles, les candidats devront passer deux épreuves écrites orientées sur le savoir académique, avec éventuellement une partie portant sur la connaissance de « l’épistémologie » de la ou des disciplines.
La nouveauté réside surtout dans les épreuves orales d’admission, qui porteront, en primaire comme dans le secondaire, davantage sur la capacité à organiser un enseignement (l' »exercice pédagogique ») et la connaissance du système éducatif (« entretien avec le jury »).

Voeux du Mouvement départemental

Voeux du Mouvement départemental

Joan TARIS
Président du Mouvement Démocrate de la Gironde

et les membres de la Présidence et du Bureau départemental

vous adressent leurs voeux les plus chaleureux pour l’année 2009

Que 2009 apporte à chacun joies et succès !
Qu’elle soit aussi une grande année démocrate !

Message de fin d’année du Président

Message de fin d’année du Président

Cher(e) ami(e) démocrate,

En cette veille de fêtes et, pour beaucoup d’entre nous, de congés bien mérités, je crois utile de faire un point sur notre mouvement départemental.

Ces dernières semaines ont été chargées. Je ne reviens pas sur les deux élections partielles de la 8e circonscription et de Saint-Jean d’Illac, qui ont mobilisé beaucoup d’entre nous. Les résultats ont largement été commentés et analysés. Je ne reviens pas non plus sur la vie des collectivités locales, notamment le Conseil Régional, le Conseil Général et la Communauté Urbaine de Bordeaux, où la voix de nos élus s’est faite largement entendre sur des dossiers importants : par exemple les budgets primitifs et la délégation de service public à la CUB, où nos élus ont créé l’Association communautaire des élus démocrates (ACED) pour permettre de mieux identifier notre message.

Je veux plutôt ici évoquer la mise en place de notre organisation interne, pour laquelle les engagements pris devant vous ont commencé à être tenus et nous ont permis d’avancer dans la voie du rassemblement de toutes les énergies et d’une gouvernance toujours plus démocratique. Vous le savez, notre Conseil Départemental s’est réuni à deux reprises et a notamment adopté notre règlement intérieur départemental, élaboré de façon participative et partagée, et procédé à l’élection du bureau départemental, où toutes les sensibilités ont trouvé leur juste place même si hélas, faute de places, toutes les bonnes volontés n’ont pu y faire leur entrée.

Ce dernier s’est réuni pour la première fois le 8 décembre. Conformément au statuts nationaux du mouvement, une proposition relative au nom de notre futur délégué départemental a été formulée et transmise à nos instances nationales. Nous vous tiendrons au courant de sa désignation officielle. Par ailleurs, notre ami Xavier LORIAUD a été chargé, lors de cette même réuniond de bureau, de mettre en place et d’animer, au niveau départemental, notre réseau d’élus, au travers de la Fédération des élus démocrates (FED), que préside Jacqueline GOURAULT au niveau national. Début janvier, des secrétaires départementaux, ainsi que des chargés de mission, avec des missions fonctionnelles et précises, ainsi qu’un médiateur départemental des adhérents viendront notamment compléter cette organisation.

Par ailleurs, courant janvier, nous procéderons à l’élection des délégués et comités de circonscriptions. Un appel à candidatures avec les modalités de vote vous parviendra dans les plus proches délais.

Fin janvier, nous serons donc pleinement opérationnels pour nous mettre au travail, amplifier les actions déjà entreprises et mettre en place de nouveaux chantiers concernant tous les points qui ont fait l’objet d’engagements pendant la campagne interne : gouvernance, communication, actions de terrain, mise en place des commissions de réflexion, formation, moyens logistiques et financiers… Un programme d’action précis, issu du travail collectif de nos instances vous sera présenté à l’occasion de notre première Convention départementale, ouverte à tous les adhérents, qui se tiendra courant février.

Nous serons alors également prêts pour entrer de plein pied dans la campagne des élections européennes, qui commencera le 8 février par la présentation, au cours d’une réunion de la Conférence Nationale, de nos têtes listes dans les 8 « euro-régions ». Un avant-goût a été donné samedi dernier par la formation sur l’Europe, co-organisée avec les autres mouvements départementaux d’Aquitaine et dont l’intervenant – particulièrement didactique et brillant – a été Jean-Paul MINGASSON, ancien directeur du budget de l’Union Européenne.

L’Europe du XXIeme siècle, voilà un beau et grand sujet pour affirmer l’identité et les valeurs du Mouvement Démocrate.

D’ici là, je souhaite à chacune et chacun de très heureuses fêtes de fin d’année, que vous passerez, je l’espère de tout cœur, entouré(e) de vos proches, et vous donne rendez-vous… en 2009 !

Joan TARIS