Sud Ouest : L’union fait la force, version centriste

Sud Ouest : L’union fait la force, version centriste

SO14.09.13Le député européen Robert Rochefort plaide pour l’union avec l’UDI.

Député européen Modem de la circonscription Grand Sud-Ouest (Aquitaine/Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon) depuis 2009, Robert Rochefort est candidat à un deuxième bail à Strasbourg, le 22 juin 2014. Si possible comme tête de liste et si possible avec l’étiquette Modem/UDI, puisque les deux formations centristes de François Bayrou et Jean-Louis Borloo ont décidé de faire chemin commun.

« C’est un rapprochement que je souhaitais car, sur la construction européenne, nous pensons exactement la même chose et nous défendons les mêmes valeurs », explique Robert Rochefort.

Pour la politique intérieure, c’est autre chose. Autrefois partisan au sein de son parti d’un rapprochement avec le gouvernement Ayrault, Robert Rochefort estime que ce n’est plus d’actualité. « François Hollande n’a pas tenu les engagements qu’il avait pris, notamment sur la réforme des institutions ou l’introduction d’une dose de proportionnelle. C’est sur la base de ces engagements que François Bayrou avait décidé de voter Hollande mais il ne s’est rien passé. »

Le Modem, selon lui, veut donc s’inscrire dans une nouvelle opposition, bien différente à ses yeux de l’UMP. Et le député européen, présent hier à Bordeaux où il était entouré de soutiens d’Alain Juppé, dont Joan Taris, le président départemental du Modem, et Alain Cazabonne, maire de Talence, souhaite que le rapprochement entre UDI et Modem ne s’applique pas seulement aux européennes où, il en convient, partir dispersés à ces élections serait un suicide électoral.

À propos de ces élections qui n’ont jamais mobilisé les Français, Robert Rochefort redoute un « discours à l’eau tiède » des deux principaux partis politiques, le PS et l’UMP, ainsi que d’une forte progression du vote d’extrême droite.

« Nous, nous ne nous cacherons pas derrière nos idées. Nous ferons campagne pour l’élection d’un vrai président de l’Europe. »

Les négociations entre UDI et Modem sont en cours. Mais Robert Rochefort constate surtout que le rapprochement des deux partis a fait monter la cote de popularité de François Bayrou et Jean-Louis Borloo. De là à ce que cela se traduise dans les urnes…

Source : Sud Ouest du 14/09/13

Une réaction au sujet de « Sud Ouest : L’union fait la force, version centriste »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *