Sud Ouest : « Drôle de campagne »

Sud Ouest : « Drôle de campagne »

La sénatrice Modem, Jacqueline Gourault, est venue hier à Bordeaux parler aux élus locaux.

Malgré sa longue expérience de la politique, la sénatrice Modem Jacqueline Gourault avoue être un peu déroutée par la campagne électorale : « J’ai des copains dans les autres formations politiques mais on se trouve dans le même état d’esprit : on vit une drôle de campagne. On croit que l’intérêt va démarrer et ça retombe aussitôt, comme si les gens n’imprimaient pas nos discours. Dans les meetings, il y a les militants, Mélenchon a du monde parce qu’il fait du spectacle mais on a malgré tout du mal à capter l’intérêt des Français ».

Ce constat n’empêche pas la sénatrice d’œuvrer pour François Bayrou, dont elle s’amuse que l’UMP veuille en faire le futur Premier ministre de Nicolas Sarkozy : « C’est le refrain du jour et tout ça pour nous piquer nos voix ».

Présente hier en Gironde, elle a fait son boulot de militante pour le Béarnais. D’abord en se rendant à la maison familiale de Blaye, ensuite au collège lycée Saint-Joseph à Blanquefort « pour voir des expériences d’éducation sortant des sentiers battus ». L’ancienne prof d’histoire-géo reste très concernée par le sujet. Elle l’est aussi par l’intercommunalité, sa spécialité au Sénat et à l’association des maires de France dont elle est vice-présidente. C’était justement le thème du dîner débat d’hier soir avec des élus locaux.

Source : Sud Ouest du 29/03/12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *