Solidarité avec les salariés de Ford

Solidarité avec les salariés de Ford

Le MoDem Gironde à Paris aux côtés des salariés de Ford Blanquefort

Le Mouvement Démocrate de la Gironde a participé, hier samedi, à la manifestation organisée au mondial de l’automobile, porte de Versailles à Paris, par les salariés de Ford Blanquefort pour la défense de leurs emplois.

Le PS, le PC, les Verts et la LCR étaient également présents. L’UMP avait, quant à elle, fait le choix de ne pas participer à la manifestation.

La délégation de notre mouvement était constituée de :

– Joan TARIS, président du MoDem Gironde et conseiller municipal de Blanquefort

– Fabien ROBERT, adjoint au maire de Bordeaux

– Fabien ROTHE, conseiller municipal de Mérignac

– Frédéric THOMAS, salarié et ancien syndicaliste Ford

Jean LASSALLE, député des Pyrénées-Atlantiques, est venu saluer les salariés au départ du train, tôt le matin, à la gare Saint-Jean de Bordeaux. Il a été accueilli avec chaleur par les responsables syndicaux CFTC et CGT de Ford qui se souviennent de leur rencontre avec lui au mois de juillet dernier et de son combat pour la sauvegarde de l’usine Toyal en vallée d’Aspe.

Vincent FELTESSE (maire de Blanquefort et président PS de la CUB), Pascale GOT (députée PS), Alain ANZIANI (sénateur PS), Nicole BORVO (sénatrice PC) et Joan TARIS ont rpis la parole en début d’après-midi, à l’occasion du meeting organisé devant l’entrée du salon. Dans son intervention, Joan TARIS a rappelé l’importance de la mobilisation positive des salariés de Ford pour leur entreprise, premier employeur industriel d’Aquitaine. Il a souligné l’attachement du Mouvement Démocrate à une économie de marché dynamique, libre, créative, au service des hommes des femmes, à l’opposé d’un capitalisme exclusivement financier, aveugle et anonyme. Il a appelé les salariés et les élus à poursuivre la mobilisation et à « ne rien lâcher » afin qu’une solution pérenne soit trouvée.

La présence du MoDem Gironde à cette journée marque notre volonté d’être un mouvement ouvert, enraciné dans les réalités quotidiennes et aux côtés des hommes et des femmes qui s’engagent pour rendre notre société plus juste et plus humaine.

 

 

 

21 réactions au sujet de « Solidarité avec les salariés de Ford »

  1. Très bien votre action de soutienà ces salariés menacés.
    Dans la Gironde, le Modem est actif en politique réelle.
    Pas comme à Clermont Fd où la lutte entre le calife et le vizir n’en finit décidément pas.
    Le monde vacille sous la crise bancaire et c’est le moment que choisit un petit arriviste (Valentin) pour tenter de faire chuter le Président Fanget.
    Vous pouvez du reste apporter vos encouragements à Michel Fanget : michel.fanget63@orange.fr
    Cordialement
    Michel Laurençon, ancien conseiller municipal et communautaire de Riom

  2. cet article m’a beaucoup plus. Je dis bravo au modem33 pour participer au combat des salariés de Ford, il faut sauvegarder cette usine. sincères amitiés.

  3. Bravo!
    Je crois qu’il n’y a pas grand chose à dire sur ce soutien aux salariés de Ford.

    Mais les septiques lors de nos dernières élections doivent se rendre compte aujourd’hui de la volonté de notre mouvement d’être au coté de ceux qui en ont besoin, avec des actes pas avec des paroles!..

    Merci à tous ceux qui ont accompagnés ces salariés pendant toutes une journée.

    Merci à Jean LASSALLE d’être venu soutenir ce mouvement.

    Amitiés Démocrates

  4. Tout simplement……… BRAVO ! Être en phase avec les réalités que subissent au quotidien les français, réfléchir pour que demain notre vieille Europe ne soit pas qu’un simple « couloir » de libre échangisme, voila le combat que le Modem doit mener et il me semble que cela soit bien parti. La tache n’est pas facile mais tellement plus noble que de mener des petites actions politiciennes au service de ses propres intérêts. Le point fort de François Bayrou et du Modem est d’avoir compris que la politique d’aujourd’hui ne peut plus se faire comme par le passé. Encore bravo à l’équipe Modem Gironde.

  5. Bonjour à Tous,

    J’y été !

    Je connais très bien le problème Ford, depuis 2002 nous savons que le site aller être en danger.
    Depuis 2002 nous tirons les sonnettes d’alarmes au prés des politiques comme Alain Rousset président de Région, dont l’une des principales fonctions est le développement économique.
    Et depuis 6 ans l’action de la Région (dirigée par le PS) a été quasiment nulle. Ils se réveillent que maintenant, les médias sont présents… c’est normal !

    Ces 10 dernières années, j’étais responsable d’une agence technique qui travaillait exclusivement pour Ford Aquitaine Industrie et Getrag, mon chiffre d’affaire n’a cessé de baisser en raison de la politique « zéro investissement ». Nous avons donc été obligés de fermer l’agence…Grace a mes compétences, mon avenir professionnel n’est pas en danger.
    Par contre des centaines d' »amis », de « collègues » se retrouvent en danger ! En effet depuis plusieurs dizaines d’années, ils travaillent pour FORD, ils sont rentrés sans aucun diplôme et vont se retrouver sur un marcher de l’emploi devenu très difficile.

    La première cause EST cette mesure sarkozienne de défiscaliser les heures suppl. (entre nous la proposition de Bayrou, la création de deux emplois sans charge pour chaque entreprise était meilleur)

    Mais surtout ce qui fait le plus de mal à nos emplois c’est l’acharnement des financiers « virtuels » à vouloir mettre au centre de tout la RENTABILITE, l’ARGENT! Ce type d’économie ne marche pas ! parce que les fondations sont du « vent ». Voyez ce qui se passe aujourd’hui !
    Il faut savoir une chose, les créateurs de richesses sont exclusivement les industries… et non pas la spéculation aveugle et anonyme.

    Joan le rappel bien dans son discours, qui a été très applaudie. Il a souligné l’attachement du Mouvement Démocrate à une économie de marché dynamique, libre, créative, au service des hommes et des femmes, à l’opposé d’un capitalisme exclusivement financier, aveugle et anonyme.

    Le seul parti politique « non de gauche » présent a cette manifestation était le Mouvement Démocrate ! cela a été salué par l’ensemble des salariés et élus présents.
    La veille lors du conseil communautaire de Bordeaux, FABIEN ROBERT a pris la parole pour annoncer que le MoDem soutenait l’action des salariés de Ford et envoyait des représentants dont JOAN TARIS notre président de la fédération de Gironde.

    Le MoDem a montré à tous les acteurs politiques, économiques, syndicats de la région sa vrai PLACE ! Nous ne sommes pas un parti de droite, nous ne sommes pas un parti de gauche. Nous sommes un MOUVEMENT DEMOCRATIQUE !

    Amitiés Démocrates !

    Fabien Rothé

  6. Joan Taris sous les drapeaux de la CGT, moi j’aime bien. De l’orange et du rouge (sourire). Juste une remarque (si je peux me permettre) en terme de communication : dommage que les adhérents du Modem 33 aient été avertis seulement le lendemain de cette très belle initiative. Nous aurions pu nous retrouver au départ de Bordeaux. Mais je ne désespère pas, l’équipe vient tout juste de se mettre en place, il faut laisser un peu de temps à notre nouvelle présidence pour organiser notre mouvement.

  7. Pour être précis et complet, il faut noter que Joan est aussi sous les drapeaux bleus de la CFTC.
    Syndicat dont les valeurs sont d’ailleurs proches de celles de beaucoup d’entre nous (et de nombreux MoDem y occupent des fonctions importantes).
    Cette photo est donc un beau symbole de la diversité du MoDem.

    Amitiés Démocrates.

  8. Cette initiative du MoDem (Gironde) est évidemment positive et symboliquement assez forte.
    Etre à côté des salariés, des syndicats, et de la « gauche » est une relative nouveauté (si je me trompe, dites-le moi). Personnellement ça me convient très bien!

    Ceci dit, la question de Ford, et plus largement de la « crise » que nous connaissons est bien compliquée.
    On assiste ces derniers temps à la démonstration de l’impuissance des politiques (aidés par les plus grands « experts ») pour proposer des solutions à cette crise d’un monde soumis à la spéculation et au culte de la rentabilité à court terme.
    Les discours et les postures sont faciles : même Sarkozy y va de sa dénonciation du « capitalisme financier aveugle ». Bayrou a bien fait de souligner que les mesures concrètes pour s’attaquer au problème restent très floues.
    Si nous voulons bâtir un nouveau parti plus crédible que les « blocs » existants il va nous falloir être capables de proposer des réponses concrètes, complètes, et cohérentes à cette crise. Rien que ça!

    Un mot pour terminer sur l’opposition entre le capitalisme industriel (le bon) et le capitalisme financier (la brute et le truand).Le capitalisme industriel n’est pas si « blanc ». Lui aussi peut rechercher le profit à court terme : l’industrie automobile, qui n’a pas anticipé la crise du pétrole (il faut quand même être aveugle et c..) et investi dans la recherche de solutions alternatives en est un bon exemple.

    Paul Cros

    PS : j’aime bien la tournure que prend ce site. Pourvu que ça dure!

  9. Paul, il n’y a pas de raison que les propos de ce site soient agressif envers qui que ce soit. Ce site est là pour que nous puissions échanger sereinement.

    Il ne faut et ne doit y avoir aucune attaque contre l’un des membres de notre mouvement.

    Concernant samedi, avec les les Ford, il ne faut pas oublier que Joan n’était pas seul du MoDem a y être. Merci aux autres adhérents d’avoir participé à ce déplacement.

    Je rejoins certain pour ce qui est de ne pas l’avoir su plus tôt pour pouvoir m’y joindre. Comme on l’a déjà dit, cela doit être une erreur de jeunesse (Messieurs les « Jeunes du Modem »)pensez à vos ainés qui auraient aimés se joindreà vous.

    Amitiés Démocrates

  10. Il y a plus de vingt ans lorsque j’etais en apprentissage !FORD BLANQUEFORT était un modele d’entreprise bon nombres de mes copains de classe y on fait des stages ,et même embauchés aprés leurs diplômes.Nous ne pouvons pas laisser partir la qualité , le savoir faire ect… des salariers de FORD !
    N’y t’il pas des solutions ? Je rejoinds l’idée de Mr CROS
    Ne pourrait on pas devellopé le secteur de l’automobile dite « propre ou hybride » OU autres .

  11. Quel dommage que le nouveau bureau de 5 membres n’ait pas était averti de cet initiative solitaire de notre président (aussi belle et unanime soit-elle), la mobilisation n’en aurait été que plus forte. Personnellement, quelque soit mes idées sur la marche à suivre pour le mouvement en gironde, je m’y serais rendu sans aucun probleme aux côtés de tous les adhérents MoDem quels qu’ils soient.

  12. Stop aux mesquineries maintenant ! C’est pas fini oui ! Les syndicats de Ford avaient invité les élus du MoDem et personne d’autres !

    Vous restez dans les bassesses de la campagne, j’espère que vos amis et ceux de Taris ne tomberont pas là dedans.

    Quelle image vous donnez de notre parti…

  13. Mon cher Antoine….

    Il n’y a aucune mesquinerie dans mes propos, mais en tant que Conseiller Municipal d’une commune limitrophe à l’usine de Blanquefort sous l’étiquette MoDem, je n’ai appris cela que la veille au soir, ce qui était à mon avis un peu juste pour s’organiser.

    Il n’y a donc aucune « bassesses » simplement il faut que notre mouvement communique mieux qu’avant et beaucoup de choses iront mieux.

    Ceux qui me connaissent save que ce n’est qu’une boutade et pas une attaque, maintenant si toi Antoine tu nous dit qu’il ne faut pas s’exprimer sur ce blog….a quoi il sert.

  14. J’ai entendu dire que M. Rousset, président de région, donc en charge de l’économie au niveau local, était plutôt proche des milieux patronaux et que son action était globalement appréciée.

    J’ai aussi entendu dire que la décision du siège américain de Ford (qui est lourdement déficitaire) de fermer l’usine était irrévocable.

    Nos élus régionaux, Laurence DESSERTINE, Véronique FAYET, Daniel PICOTIN … ont-ils des informations ?

    Le Modem, me semble t’il, doit être une force de proposition réaliste et progressiste, où l’homme est au centre de l’économie et non l’argent.

  15. Il est clair qu’il faut un projet industriel pour sauver l’usine Ford avec un repreneur qui axe sa politique sur l’innovation. En matière de transport les solutions existent mais ne restent qu’au stade de projet ou de concept-car. Peut être faut-il trouver un moyen pour inciter les industriels à se diriger vers la production de ce type de mode de transport.

  16. La question de « l’innovation » est capitale, dans tous les secteurs. Elle signifie une vision à « moyen terme » et à « long terme ». La vision à « court terme » c’est celle du profit maximum, qui provoque les dégâts sociaux qu’on constate aujourd’hui.

    Et que dire des « politiques », qui devraient être par excellence ceux qui ont une vision à long terme, et qui sont complètement désarçonnés par ce qui se passe, preuve qu’ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez (ou de leur carrière, ce qui est pareil).

    Attention, je ne suis pas en train de dire « Tous pourris », sinon je n’aurais pas adhéré au MoDem!

  17. Merci pour cette précision, Adrien Debever. Nous retrouvons des adhérents dans d’autres syndicats. Je pense à la CFDT, à l’UNSA et bien d’autres encore. Je lance l’idée de constituer un groupe de travail au Modem 33 qui réuniraient les syndicalistes-adhérents de tous horizons. Le mieux serait de commencer ce travail dans le cadre de la commission « emploi-travail-formation professionnelle-social-démocratie sociale » (intitulé de la commission nationale) dans notre département. Qu’en pensez-vous ?

  18. Le soutien aux salariés de Ford !

    Francis Wilsius secrétaire général du CE de Ford a invité tous les ELUS de la CUB et des communes touchées par le problème Ford.
    Ce type de manifestations peut très mal tourner avec des débordements incontrôlables et des effets négatifs pour la suite des événements. Les invités ont été triés par le CE de Ford.
    Ce n’était pas une action politique mais syndicale !

    Joan Taris a été invité en tant que conseiller municipal de Blanquefort. Ville du site FORD.
    Fabien Robert a été invité en tant qu’adjoint de Bordeaux et Conseiller CUB.
    Frédéric Thomas en tant que salariés Ford.
    Moi-même en tant que conseiller municipal de Mérignac et proche de Jean LASSALLE.

    JEAN LASSALLE a décidé au dernier moment de soutenir et encourager les salariés de Ford en venant à 5h45 ce samedi matin à la gare.

    Jean LASSALLE symbole de la lutte pour la sauvegarde des emplois industriels a été pour la deuxième fois accueilli avec beaucoup de chaleur par les salariés de Ford.

    Pour Thierry Delamare !
    Bruno a été invité aussi , l’invitation étant générale à tous les élus!
    Fabien Robert ce vendredi 3 octobre a fait une intervention devant toute l’assemblée de la Communauté Urbaine de Bordeaux (Bruno et Véronique étaient surement présents) . Fabien a donc fait une intervention en précisant que le MoDem participera à cette manifestation et soutiendra le mouvement des salariés pour la sauvegarde de leur emploi.
    Pourquoi Bruno, Véronique ou Muriel ne sont pas venus ? Ils étaient pourtant au courant ! il faut donc leur poser la question !

    A savoir que l’UMP et Alain Juppé était contre cette manifestation, et que le MoDem était le seul parti politique « non de gauche » a être présent, peut-être que madame Fayet ne voulait pas froisser monsieur Juppé ?

    Alors monsieur Thierry Delamare, vos conclusions faites sur le site de campagne de la liste Asseray-Fayet sont très mal venues et ce sont encore des intentions de procès.

    Par contre monsieur Thierry Delamare votre proposition de constituer un groupe de travail au Modem 33 qui réuniraient les syndicalistes-adhérents de tous horizons est Géniale, et je pense à mettre en place très rapidement !!!

    Fabien Rothé

  19. @Fabien Rothé

    On ne dit pas « intentions de procès » mais « procès d’intention »…

    Votre intervention, qui se plaint de « procès d’intention », ne manque pas d’en faire (à Véronique Fayet, à Bruno Asseray).

    Renseignement pris auprès de Bruno, il n’a pas été prévenu et invité à cette manifestation (en tant que vice-président du MoDem). Il se trouve qu’il était au Salon de l’Auto pour raisons professionnelles et qu’il a assisté, en tant que spectateur (un peu surpris) à ladite manifestation.

    Quant à Véronique Fayet, elle est au Québec (n’en déduisez pas trop vite que Juppé est forcément avec elle!).

    Ne cherchez pas de « procès d’intention » dans mon propos. Il n’y en a pas. Et cette histoire n’est pas si grave.

    Faites quand même un peu attention avant de lancer des affirmations gratuites et assez désagréables.

  20. Idée constructive : Pour éviter ce genre de malentendu (et l’impression désagréable d’être mis devant le fait accomplit), à l’avenir, pourquoi ne pas mettre en place sur ce site un simple calendrier des évènementiels où le MoDem est invité et des réunions dont il est l’initiateur ?

    Note : Je précise, s’il en est besoin, que je ne suis pas le « Antoine » qui ne signe que de son prénom un peu plus haut sur le forum…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *