Réunion ELCS à Bordeaux

Réunion ELCS à Bordeaux

ELCSLa lutte contre le SIDA passe aussi par la Politique !
Le 3 avril 2009, une douzaine d’élus de l’agglomération bordelaise et une quinzaine d’associations ont répondu à l’invitation de Jean-Luc ROMERO, Président national des « Elus Locaux Contre le SIDA » et Fabien ROBERT, Maire-adjoint de la ville de Bordeaux et délégué départemental d’ELCS.
Cette réunion annuelle s’est déroulée dans les salons de l’hôtel de ville en présence du Maire de Bordeaux, Alain JUPPE.
ELCS est une association nationale qui a été fondée en 1995 par Jean-Luc ROMERO avec pour objectif de sensibiliser les élus locaux à la prévention et à la lutte contre les discriminations qu’impliquent le VIH/SIDA. Il s’agit toujours aujourd’hui d’une maladie honteuse malgré de considérables progrès du point de vue médicale. Les élus locaux, au contact de la population, ont nécessairement un rôle à jouer.
Lors de cette réunion, Jean-Luc ROMERO a particulièrement insisté sur 2 sujets majeurs :
– d’une part la méconnaissance des Traitement Port Exposition (TPE). Il est scandaleux que si peu de personnes sachent que le bon reflexe en cas de prise de risque n’est pas seulement le test dans les semaines qui viennent mais la prescription d’un traitement pouvant considérablement réduire les risques de contamination.
– d’autre part, les entraves à la liberté de circulation des personnes porteuses du VIH/SIDA dans le monde. Ainsi, et malgré une décision du congrès américain, il est aujourd’hui impossible pour un malade de se rendre au USA pour des raisons personnelles ou bien dans le cadre de son activité professionnelle. A ce jour, 17 pays interdisent toujours l’accès à leur territoire.
Enfin, l’association AIDES (Gironde), partenaire d’ELCS, a présenté le test à résultat rapide (30 min) qu’elle va expérimenter dans ses locaux à partir du mois de mai, en partenariat avec le Ministère de la Santé. Il s’agit là d’un progrès majeur pour un accès facilité au dépistage et donc un traitement plus efficace de la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *