Résultats élections sénatoriales 2008

Résultats élections sénatoriales 2008

Voici les résultats des élections sénatoriales, qui ont eu lieu aujourd’hui en Gironde :

 

Liste conduite par Elus
M. Xavier PINTAT (LMAJ) M. Xavier PINTAT
Mme Marie-Hélène DES ESGAULX
M. Gérard CESAR (LDVD) M. Gérard CESAR
M. Philippe MADRELLE (LSOC) M. Philippe MADRELLE
Mme Françoise CARTRON
M. Alain ANZIANI
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 3 007
Abstentions 15 0,50
Votants 2 992 99,50
Blancs ou nuls 37 1,23 1,24
Exprimés 2 955 98,27 98,76
Liste conduite par Voix % Exprimés Sièges gagnés
M. Xavier PINTAT (LMAJ) 708 23,96 2
M. Gérard CESAR (LDVD) 552 18,68 1
M. Philippe MADRELLE (LSOC) 1 240 41,96 3
M. Stéphane SAUBUSSE (LVEC) 110 3,72
M. Alain CAZABONNE (LCMD) 164 5,55
M. Jacques COLOMBIER (LFN) 14 0,47
M. Pierre AUGEY (LCOM) 159 5,38
M. Eddie PUYJALON (LAUT) 8 0,27

 

Notre liste se classe donc à la 4eme position, juste après les 3 listes conduites par des sénateurs sortants et représentant les deux grands partis traditionnels. C’est un résultat encourageant et prometteur pour l’avenir.

 

Nous félicitons chaleureusement Alain CAZABONNE et tous ses colistiers pour leur engagement au service de nos convictions et de l’autonomie de notre mouvement et nous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour les combats futurs.

14 réactions au sujet de « Résultats élections sénatoriales 2008 »

  1. Bravo à Alain Cazabonne et à tous ses colistiers pour avoir porté nos couleurs d’une belle manière.

    On regrettera sans doute quelques voix modem qui se sont dispersés pour de mauvaises raisons…

  2. Je suis très déçu du score d’Alain Cazabonne. J’avais la conviction qu’il aurait été élu. Ce score est très mauvais. D’autant plus que si l’on additionne les scores d’Alain Cazabonne et de Gérard Cesar ils sont supérieurs à ceux de Xavier Pintat.

    Gérard César, écarté de la liste UMP au nom de ce qu’il qualifie d' »arrangements » politiques, a pris la tête d’une liste dissidente pour défendre « le monde rural ». Cette liste traduit les mêmes perceptions du monde politique qui nous entoure que celle que nous pouvons avoir.

    Peut être qu’il y a la des possibilités à travailler pour le MODEM dans les années futures.

  3. Le chemin pris est long et ardu, avant d’obtenir des victoires ll faut d’abord exister et ces résultats obtenus grâce au combat d’Alain Cazabonne et de ses colistiers prouvent de façon sinon éclatante, du moins percutante que le Modem existe dans le payasage politique français et c’est là en soit un vrai succés. Il faut naître avant de grandir et grandir avant de réussir. Bravo.

  4. Belle Victoire malgés la quatriéme place qui en apparence est un échec, la suite promet d’être florissante.Je n’ai pas pu participer à ce combats d’idées…mais la conviction y était…Felicitations à toutes l’équipe de campagne et surtout au Modem qui a su tirer son épingle du jeu.
    Je me rejouie de nos futures aventures…Merci Alain Cazabone d’avoir tenter de nous positionner dans le cercle des courants traditionnels de la politique d’en haut.

  5. Être arrivé 4ème lors de ces élections est une belle performance, surtout lorsqu’on connait le mode et les conditions d’élection qui prévalent lors de ce type de scrutin.
    En effet, ce n’est pas avec peu d’élus Modem dans nos collectivités territoriales que nous aurons des chances de réussir à avoir des fauteuils à la deuxième chambre.
    Mais il n’y a pas à désespérer. Malgré une Constitution mal conçue tout au moins sur ce point, le modem a toutes les chances de se renforcer dans les années à venir si le PS continue sa déconfiture et que le Modem se place de plus en plus en leader au côté des Français dans les combats contre les injustices gouvernementales.

    Donc, félicitations à Alain et à tous ses colistiers. Et ne nous laissons pas abattre, il faut continuer ! ! !

  6. 4 EME MAIS DEVANT LE PC QUI A UN MAILLAGE D ELUS IMPORTANT C EST QUAND MEME UNE VICTOIRE POUR MOI

  7. Si le score d’Alain Cazabonne peut être considéré flatteur,il n’en est pas pour autant élu ! Ce doit donc être un sujet de réflexion pour de prochaines échéances électorales où le Mouvement Démocrate devra rassembler réellement tous ses responsables derrière un programme et des objectifs clairs communs à tous.

  8. Il est rare d’entrer au sénat la première fois qu’on se présente, le résultat d’Alain Cazabonne n’est donc pas si mauvais. Toutefois je pense qu’il lui a manqué quand même des voix des élus du Modem, c’est dommage, mais faisons confiance à l’avenir de notre mouvement qui est maintenant en ordre de marche..

  9. A TV7 un analyste de science-po expliquait que lors de ses élections les appareils politique ne jouaient pas un grand rôle comparait aux réseaux d’infuences et aux discours proposés. C’est vrai qu’or de nos grandes villes les conseillers municipaux se déclarent souvent « sans étiquette ».
    Alors expliquer ce score par le fait que l’on a peu d’élus me semble un peu juste.

  10. Pour juger de ce résultat il faudrait savoir, justement, quel discours a tenu notre candidat aux « grands électeurs » supposés pouvoir voter pour notre liste.

    Personnellement, je n’en sais rien.

    Et ce n’est pas ce qu’il a dit à la réunion d’investiture qui peut m’éclairer (je n’en ai tiré qu’une chose : il ne s’adresserait qu’à des élus de droite).

  11. Frantz MAILLOT a dit:
    septembre 23, 2008 à 6:21

    Merci à Monsieur CAZABONNE d’avoir défendu les couleurs du MODEM.

    Je suppose que Monsieur CAZABONNE a été choisi démocratiquement par l’ensemble des adhérents du MODEM, ou par un bureau de responsables du Mouvement.
    Par conséquent, je trouve anormal qu’il y ait des critiques personnelles à son égard.
    Il faut plutôt réfléchir sur les raisons de cette échec.
    Effectivement, une des solutions est de présenter nos propres candidats aux élections municipales,et nous devrions travailler les petites communes (si un homme= 1 voix, il est évident que si nous avions une présence importante sur les petites communes, cela ferait la différence).

    C’est un argument en faveur de l’autonomie de notre mouvement.

    Mais gardons nous de croire que nous avons forcément raison, et restons ouverts aux arguments contradictoires.
    Nous ne pouvons progresser qu’en respectant chaque membre du mouvement et en soutenant sans failles nos candidats, même si nous ne sommes pas toujours du même avis.

    Pour présenter des listes autonômes, il faudra aussi que les défenseurs de listes d’union soutiennent nos candidats, si telle était le choix des adhérents.
    Mais pour celà nous devons nous respecter, et lorsqu’une décision est prise démocratiquement au sein de notre parti, nous devons rester unis !

    Ne reprenons pas les postures d’un autre parti humaniste qui n’a plus de projets, et montre le spectacle désolant d’une bataille de personnes.
    Nous avons perdu une bataille,c’est de la responsabilité du mouvement et nous le regrettons tous.

    N’oublions pas que nous défendons le projet d’un seul parti et que nous sommes tous unis autour d’ une seule personne, qui défend nos valeurs au niveau national.

    Construisons autour de lui pour qu’il puisse défendre nos valeurs dans 4 ans !

    Amitiés

    Frantz MAILLOT
    Pour la liste de Bruno ASSERAY et de Véronique FAYET

  12. Une pensé particuliére pour COLETTE SCOOT co-listiére de A CAZABONNE.Qui je suis sur seras une alternative à des années de mobilisme trés prochainement dans le canton de CADILLAC…. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *