Aqui.fr: Modem girondin: appel du pied et main tendue à l’UMP de Gironde

Aqui.fr: Modem girondin: appel du pied et main tendue à l’UMP de Gironde

 

17/09/2014 | A quelques jours de l’Université du Modem à Guidel en Bretagne, la section girondine du parti faisait sa rentrée devant la presse ce mardi 16 septembre.

Cadres et élus du Modem girondin annoncent une année 2014-2015 sous le signe du rassemblement

 

Fabien Robert, Adjoint à la Mairie de Bordeaux, Alain Cazabonne, Maire de Talence, Xavier Loriaud, Conseiller général de Blaye, Laurent Peyrondet, nouveau Maire de Lacanau et son adjoint, Adrien Debever, Martine Moga, Conseillère régionale, Muriel de Portbail, élue à Saint-André de Cubzac, Pierre Braun à Saint Médard en Jalles… Le Président départemental du Modem,également élu régional, Joan Taris était accompagné de nombreux cadres et élus girondins ce mardi matin, pour évoquer la position du Modem sur les grands enjeux et étapes politiques à venir. Au programme, université du Modem, présidentielle, cantonales et régionales.

 

L’organisation de l’Université du Modem ce dimanche se fera dans le contexte d’une rentrée politiquement riche, souligne Joan Taris: déclaration de politique générale de Manuel Valls ce mardi, conférence de presse de François Hollande jeudi 18 septembre, annonce estivale d’Alain Juppé sur la candidature à la candidature présidentielle, le retour politique de Nicolas Sarkozy… Dans tout ça, si «nul n’est devin sur le discours de François Bayrou à Guidel, la thématique de l’Université de Guidel sera celle du Rassemblement», assure Joan Taris. «Nous ne sommes pas dans le  »moi je », mais dans le  »nous ». Le  »nous » d’un rassemblement à construire et, poursuit-il, la Présidentielle se fera sur notre espace».

 

Pour l’heure, «il y a clairement une main tendue à Alain Juppé», pour autant, avertit le Président girondin, «il serait prématuré de dire que notre candidat c’est Juppé, tout dépend de la méthode qui sera employée.» Mais s’il y a rassemblement, «ce ne sera que sur une ligne républicaine réformatrice et humaniste», prévient-il… Une chose est sûre, les cadres du parti girondin, ne voient pas d’un bon œil le retour de Nicolas Sarkozy. Pour Fabien Robert, l’ancien Président est «le meilleur candidat de la gauche», une sorte de réflexe «tous contre Sarkozy» qui permettrait de dépasser les clivages internes actuels du PS.

Cantonales et régionales « à portée de main »Une proximité avec l’UMP girondin, que ne nie pas le Modem. Bien au contraire, pour les élections cantonales et les régionales «la stratégie d’union est très claire, et c’est à portée de main dans les deux cas». Même «s’il faut en discuter», pas d’objection a priori pour le Modem girondin à voir un Yves D’Amécourt, UMP mais «Modem compatible», en chef de file des élections cantonales. En outre, pour ce vote, les cartes sont rebattues, analyse Joan Taris: « en plus du redécoupage cantonal qui va diminuer la prime au sortant, c’est un vote qui va valoriser les nouvelles équipes municipales en place mais qui va aussi porter une sanction contre le gouvernement.» L’équipe est donc plutôt optimiste, le président girondin, se disant même «convaincu que le canton de Philippe Madrelle peut tomber».

 

Sur les régionales, prévues en décembre 2015, le Modem, et plus encore dans une région élargie, parie cette fois sur leur propre camp, à travers la personnalité du député béarnais Jean Lassale, «de loin notre meilleur candidat». Faut-il encore que celui-ci s’annonce disponible pour relever le défi que lui suggère Joan Taris.

Source: Solène Meric, crédit photo Aqui.fr

Sud-Ouest: L’union avec modération

Sud-Ouest: L’union avec modération

Le Modem girondin se déclare prêt à l’union avec l’UMP sur une ligne « juppéiste ».

SO17.09

«Reconstruire la France », c’est le vaste programme que s’est assigné le Modem pour son Université d’été qui se déroulera samedi et dimanche à Guidel, en Bretagne, au terme d’une semaine particulièrement chargée sur le plan politique avec le discours de politique générale de Manuel Valls, la conférence de presse de François Hollande et le retour, désormais certain, de Nicolas Sarkozy dans la vie politique active.

Un retour qui ne surprend pas les cadres girondins du Modem mais qui, pour l’élu bordelais Fabien Robert, va contribuer, dans un phénomène « Tout sauf Sarkozy », à ressouder une gauche actuellement en morceaux.

Pour le président départemental Joan Taris qui faisait hier matin sa rentrée, avec l’exécutif du Modem, le come-back de l’ancien président est presque anecdotique tant il était programmé. Et Nicolas Sarkozy ne trouve toujours pas grâce aux yeux des centristes. « Pour lui, explique Joan Taris, la fin continue de justifier les moyens et ce n’est pas notre ligne. »

Alain Juppé peut-il dès lors être le candidat des centristes ? La question peut se poser tant la main tendue par François Bayrou au maire de Bordeaux est devenue un bras tendu. « Question de circonstances, répond Joan Taris. Alain Juppé a d’abord son chemin à parcourir. » Mais il ne nie pas que le Modem est évidemment plus en phase avec Juppé qu’avec Sarkozy.

« Le Département à portée »

L’UMP en Gironde convient d’ailleurs bien au parti centriste qui refuse de se prononcer sur une quelconque préférence pour la présidence des cousins de l’UDI. Et les bayrouistes du département ne voient aucune objection à se ranger derrière l’UMP Yves d’Amécourt, « Modem-compatible » pour se lancer, en mars prochain, à la conquête du Département.

« Avec le redécoupage cantonal qui va diminuer la prime au sortant, les résultats des municipales et le vote-sanction du gouvernement, je suis persuadé que le Département est à notre portée si nous parvenons à faire l’union avec l’ensemble de l’opposition départementale. »

Joan Taris va même plus loin en pariant sur la conquête à droite du canton de Carbon-Blanc, le fief de Philippe Madrelle, fissuré lors des dernières municipales.

Si le Modem laisse sans état d’âme le leadership départemental à Yves d’Amécourt, il le revendique en revanche pour les régionales de décembre 2015 avec le député béarnais Jean Lassalle. « C’est le seul en mesure de faire basculer l’Aquitaine, a priori élargie au Limousin et au Poitou-Charentes. » L’idée est lancée, elle doit cheminer. Comme Jean Lassalle.

Source : Sud Ouest du 17/09/14

Version papier


Participation au rassemblement de soutien aux Chrétiens d’Orient

Participation au rassemblement de soutien aux Chrétiens d’Orient

 chrétiens d'OrientSamedi 13 septembre prochain se tiendra à Bordeaux à 16H (parvis des Droits de l’Homme) un rassemblement à l’appel du Collectif pour la défense des chrétiens d’Orient.

 

Souhaitant à cette occasion réaffirmer son soutien à la communauté chrétienne aujourd’hui persécutée en Irak et convaincus de l’importance de la sauvegarde des minorités religieuses comme symbole du pluralisme religieux et de la liberté de penser, le Modem Gironde a décidé de s’associer à cette manifestation à laquelle son président Joan Taris ainsi que plusieurs élus et militants du Modem seront présents.

Nous vous invitons à vous joindre à nous à cette occasion.

Message de Joan Taris

Message de Joan Taris

JTCher(e) Ami(e),
 
Au moment où beaucoup d’entre vous se trouvent ou partent en vacances, je vous adresse ce message pour vous souhaiter un bel été et faire un rapide point sur la situation de notre mouvement.
 
Ce premier semestre 2014 a été marqué par la séquence des élections municipales, avec les belles victoires de nos candidats dans de nombreuses communes de Gironde. Dans le sillage de François Bayrou à Pau, beaucoup de nos amis ont été élus à des postes de maires, adjoints au maire, conseillers municipaux dans la majorité ou l’opposition. Ce réseau d’élus est précieux pour la suite : il est un socle sur lequel nous pourrons nous appuyer et, au-delà des discours, faire les preuves de nos idées et convictions dans le concret et dans l’exemplarité. Les élections sénatoriales du 28 septembre prochain, à l’occasion desquelles nous participerons avec nos amis Alain Cazabonne, maire de Talence, et Valérie Ducout, maire de Saint-Ciers-sur-Gironde, à une large liste d’union parrainée par Alain Juppé, viendront prolonger et clore ce temps des élections municipales.
 
Dans le même temps, la rentrée sera consacrée à la remise en route du mouvement au niveau départemental avec plusieurs nouveautés qui vous seront présentées dès le mois de septembre. J’ai demandé à Fabien Robert, notre nouveau 1er vice-président départemental, de prendre des initiatives en ce sens. Nous reviendrons donc vers vous très vite.
 
Ces projets interviennent dans un contexte national marqué par les difficultés des deux partis politiques « officiels » et dans lequel François Bayrou incarne, aux côtés d’une petite poignée d’hommes d’Etat, la confiance et la stabilité dont le pays a besoin. Dans plusieurs récents entretiens dans la presse nationale, notre président a marqué sa volonté de participer à la construction d’une vaste rassemblement réformateur et républicain. Nous sommes en première ligne en Gironde pour être les fers de lance de cette démarche visant à dépasser les clivages ou oppositions habituelles pour bâtir cette offre politique nouvelle.
 
Enfin, vous avez été destinataire d’une invitation à notre université de rentrée, qui se tiendra sur le magnifique site de Guidel, en Bretagne, du 19 au 21 septembre prochains. J’insiste sur l’importance de ce rendez-vous, au cours duquel François Bayrou fera sa rentrée politique et où de nombreux ateliers et tables rondes animés par des personnalités du mouvement et des grands témoins et acteurs de la société civile. Votre présence y est plus qu’importante, essentielle. Si vous souhaitez proposer ou participer à du covoiturage, je vous remercie de contacter : contact@modem33.com
 
D’ici là, je vous souhaite à nouveau un superbe été.
 
Amitiés fidèles,
 
Joan TARIS
Président du MoDem Gironde
En avant marche!

En avant marche!

 

modem

Les élections municipales de ce mois de mars 2014 ont vu l’élection de nombreux élus Modem en Gironde. Jeunes, hommes et femmes, issus de la société civile et impliqués dans des activités professionnelles variées, ils sont l’avenir de notre mouvement et démontrent l’actualité de nos idées et de nos valeurs.

Ils vont investir  les conseils municipaux de leur énergie et de leur dynamisme pour représenter celles et ceux qui leur ont fait confiance, défendre nos idées et agir dans le sens de l’intérêt général au plus proche du citoyen.

Pour notre pays, plus que jamais, notre voix est incontournable, notre parole essentielle!

Voeux du MoDem Gironde

Voeux du MoDem Gironde

INVITATION – Voeux du MoDem Gironde

Joan TARIS
Président du MoDem Gironde


et les membres du Conseil départemental

vous souhaitent une excellente année 2014,
avec beaucoup de joies personnelles
et de beaux succès pour notre famille aux élections municipales, européennes et sénatoriales,

et ont le plaisir de vous inviter
à la soirée de voeux du MoDem Gironde

le mercredi 15 janvier à 19h
Restaurant L’Aparté – 5 place Ravezies – Bordeaux

Cette soirée sera l’occasion d’échanger entre nous autour d’un apéritif convivial. Il sera possible de rester dîner sur place en suivant (entrée, plat, dessert, vin et café compris pour 22 euros). Dans ce cas, merci de le confirmer à contact@modem33.com

Bordeaux Ville d’Avenir

Bordeaux Ville d’Avenir

Bordeaux_ville_davenirAux côtés d’Alain Juppé, la famille politique centriste prend une part active à la gouvernance et au développement de Bordeaux.

Nous nous sommes toujours sentis respectés et écoutés, conscients qu’un partenariat éclairé et équilibré était préférable à d’éphémères luttes politiciennes allant à l’encontre de l’intérêt général.

Notre loyauté à l’égard d’Alain Juppé n’a d’égale que notre fidélité aux idées défendues courageusement par François Bayrou. Deux grands hommes politiques proches par les origines, la personnalité et les convictions.

Alors que nos propositions pour Bordeaux imaginées en 2008, sous l’impulsion décisive de Véronique Fayet, ont été entendues et concrétisées, quoi de plus naturel que de poursuivre notre alliance à partir d’un projet renouvelé, novateur et pétri des valeurs qui nous sont chères ?
 
Tel est l’objet de cette contribution, non exhaustive par nature, qui prend le parti de ne pas évoquer tous les sujets mais d’apporter une pierre à l’édifice commun et à la co-construction du projet 2014 > 2020.
 
Télécharger la contribution « Bordeaux Ville d’Avenir » : Cliquez-ici
  
Nous espérons convaincre chaque bordelais se reconnaissant dans notre sensibilité de nous suivre en soutenant activement et massivement  la candidature d’Alain Juppé, un Maire bâtisseur et rassembleur.
 
Amitiés démocrates,

 
Fabien Robert 
Maire-adjoint et chef de file du Mouvement Démocrate à Bordeaux

Retrouvez l’article de Sud Ouest