Le Modem prépare les élections municipales dans le sillage d’Alain Juppé

Le Modem prépare les élections municipales dans le sillage d’Alain Juppé

Joan Taris, président du Modem girondin, a réuni son conseil départemental à Floirac. À l’ordre du jour figuraient les élections municipales, en particulier la recherche d’élus locaux pour les futures échéances « car nous travaillons très en amont », explique Joan Taris.

On voit par là que le Modem n’a nullement l’intention de baisser pavillon alors que monte l’étoile de l’Union des démocrates indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo. Précisément, les amis de François Bayrou continuent de travailler au sein de l’association Gironde au centre avec le Parti radical, membre de l’UDI. Et toujours dans une logique de partenariat avec Alain Juppé, que Joan Taris ne confond pas avec l’UMP, comme s’il représentait à lui seul une entité à part dans le parti de Jean-François Copé. En contrepartie, le Modem attend du maire de Bordeaux un geste significatif en matière d’investitures, en particulier sur la Communauté urbaine : « Notre but est d’aider Juppé à conquérir la CUB », dit-il sans ambages. Avec en tête une ville clé : Saint-Médard-en-Jalles, où Jacques Mangon, éternel adversaire de Serge Lamaison (PS), espère arriver à ses fins en 2014. Sans oublier évidemment Talence, la ville clé où le PS s’est cassé les dents lors des dernières municipales.

Un parti urbainMais la droitisation de l’UMP en Gironde ne risque-t-elle pas de marginaliser le Modem ? Joan Taris prend bien soin de mettre de côté la scène départementale où « chacun vit sa vie » pour se concentrer sur la CUB où Alain Juppé tient encore les rênes du centre-droit au sein du groupe Communauté d’avenir. Car en dépit de quelques figures implantées ici ou là, le Modem reste d’abord un parti urbain en Gironde. Reste la question épineuse de François Bayrou. Les récentes déclarations du Béarnais favorables à François Hollande ne semblent guère infléchir la position des centristes girondins. « François ne peut que se féliciter que Hollande ait pris à son compte ce qu’il dit depuis des années », réplique Joan Taris. Bref, le Modem campe dans sa position intermédiaire.

 

Sud Ouest – 22/11/2012

2 réactions au sujet de « Le Modem prépare les élections municipales dans le sillage d’Alain Juppé »

  1. < JE SUIS TOUT A FAIT FAVORABLE A UNE ENTENTE A . JUPPE
    MODEM EN GIRONDE JE NE PEUX PAS ASSISTE A LA REUNION
    CE SOIR MAIS JE SERAI ATTENTIVE A SA TENEUR .


  2. PIETTE LENOIR Adh 84735:

    < JE SUIS TOUT A FAIT FAVORABLE A UNE ENTENTE A . JUPPE
    MODEM EN GIRONDE JE NE PEUX PAS ASSISTE A LA REUNION
    CE SOIR MAIS JE SERAI ATTENTIVE A SA TENEUR .


    PIETTE LENOIR Adh 84735:

    < JE SUIS TOUT A FAIT FAVORABLE A UNE ENTENTE A . JUPPE
    MODEM EN GIRONDE JE NE PEUX PAS ASSISTE A LA REUNION
    CE SOIR MAIS JE SERAI ATTENTIVE A SA TENEUR .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *