Le Modem girondin, « en ordre de marche » pour 2012

Le Modem girondin, « en ordre de marche » pour 2012

Le MoDem girondin en ordre de marche - photo : Solene Meric

Lors du point presse organisé à l’occasion de son Conseil départemental de rentrée à Cenon, le Modem de Gironde, à travers ses principaux élus et responsables, a voulu montrer qu’il était en rang serré, pour ne pas dire déjà en campagne, derrière François Bayrou. Après la récente université d’été du Modem et tenant en main le dernier petit livre orange de leur leader « 2012 : Etat d’urgence » (Plon), les troupes girondines affichent leur « plus totale détermination » à concourir pour la présidentielle, avec trois mots à la bouche : produire, instruire et indépendance. Et peu importe les alliances locales.

Au titre d’une émission de télé « François Bayrou est de retour », Joan Taris, le président départemental du Mouvement démocrate, approuve : « c’est vrai qu’entre l’Université d’été et la publication du livre, c’est une rentrée forte et importante pour François Bayrou », et donc pour le Modem. Et donc, aussi pour le Modem Gironde. D’ailleurs, l’équipe n’est pas peu fière de présenter dans ses rangs un nouveau partisan, exilé de la majorité de gauche de la municipalité de Cenon : Mustafa Yildiz, chef d’entreprise, « ancien talent des cités » précise-t-il. Une manière de montrer par l’exemple « qu’il faut sortir de cette bipolarisation droite-gauche ». Et choisir le centre, « le vrai », celui de l’indépendance, celui qui choisit « de ne pas être dans l’allégeance »… du moins quand il s’agit des élections supra départementales.

En pré-campagne

Quant à leur détermination pour concourir « d’abord pour la qualification au second tour puis pour la victoire » elle s’appuie sur deux axes de bataille : « produire » et « instruire ». « Dans le contexte actuel, il faut faire des choix, on ne peut pas partir sur un « programme catalogue », en s’appuyant sur l’idée qu’on peut user et abuser des finances publiques ; ça ne tient plus la route ». « Produire » et « instruire » deux items bientôt incontournables puisque d’ici quelques jours ou semaines, le parti orange entre en « pré-campagne », à grand renfort d’affiches et de tractages, et en Gironde aussi d’ailleurs.

 

(aqui.fr – 25/09/2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *