Du nouveau sur modem33.com

Du nouveau sur modem33.com

La page « nos instances départementales » a été mise à jour. Vous pouvez la consulter en cliquant ici.

N’hésitez pas à nous proposer d’autres contenus. Ce blog est celui de tous les adhérents et les sympathisants girondins du Mouvement Démocrate.

18 réactions au sujet de « Du nouveau sur modem33.com »

  1. Bonjour,

    Nous avons eu notre premier Conseil départemental hier soir et il me semble que tous les élus, quelle que soit la liste, ont pu échanger dans de bonnes conditions.

    Des mots tels que “Cohérence, Démocratie, Débats internes, Solidarité, Adaptation” ont été prononcés par notre Président Joan TARIS.

    Il a remercié tous les élus présents et a bien insisté sur l’importance de leur présence pour les prochains conseils départementaux et souhaite qu’il s’instaure une participation active car
    Beaucoup de travail nous attend.

    Un point sur la composition du Conseil a été fait. Nous avons 131 élus et 16 membres de droit ce qui nous donne 147 conseillers départementaux en Gironde.

    Dans un premier temps nous devons créer des secrétariats de séance pour les prochaines réunions et élaborer pour chacune d’elles un compte rendu de séance pour les membres du Conseil ainsi qu’un relevé de décisions destiné à tous les adhérents du MoDem Gironde.

    Le deuxième point concerné est le programme de travail.

    1/ Fixer la date du prochain Conseil départemental : Ce conseil est prévu le 24 novembre à 20h30.

    2/ Créer une commission de travail pour réfléchir et proposer un Règlement Intérieur.
    17 conseillers ont été volontaires pour y plancher. Il est important de préciser que cette commission est tout à fait représentative de la diversité du Modem (les deux listes sont représentées).

    RAPPEL : C’est dans le règlement intérieur que sera fixé le nombre des membres du bureau – Les modalités d’élections – Les responsabilités (missions, fonctions) de chacun des membres, l’organisation territoriale etc…

    Le président a indiqué que ce « projet » de Règlement Intérieur devra être présenté aux adhérents. (Il faut revoir cela avec lui afin d’organiser une réunion avant le prochain Conseil)

    Le 24 novembre prochain (date du prochain Conseil) ce « projet » de Règlement Intérieur sera présenté et, (après débats et amendements), validé.
    Nous pourrons ensuite élire le bureau.

    3/ Organiser les prochaines élections législatives (les 23 et 30 novembre 2008) dans la 8ième circonscription de Gironde. Nous sommes à 6 semaines du premier tour.
    Tous les membres du Conseil sont d’accord pour présenter un candidat MoDem. La consultation des adhérents locaux est organisée le jeudi 16 octobre.

    4/ Prévoir les prochaines élections municipale à Saint Jean d’Illac. (Certainement vers la fin décembre)
    Sur ce point là aussi les membres du Conseil sont favorables à la présentation d’une liste indépendante MoDem.

    Il a été proposé de rassembler (sur un week-end) tous les adhérents de la Gironde afin d’aller soutenir ces deux campagnes.

    5/ En ce qui concerne la situation alarmante du Bouscat (retrait des délégations de signatures, mise en quarantaine de 3 élus Modem et suppression du mandat d’adjoint au Maire pour l’un d’eux) , Joan TARIS a bien précisé qu’il soutenait l’équipe de Bruno ASSERAY au Conseil municipal du Bouscat. Il à souhaité soumettre ce sujet délicat aux membres du conseil.

    C’est une grande majorité qui s’est exprimée sur la volonté de soutenir Bruno et son équipe et tous ont été favorables à l’élaboration d’un communiqué de presse afin d’informer que le Modem Gironde restait solidaire avec les élus Modem du Bouscat et dénonçait le comportement du Maire du Bouscat dans cette affaire.

    L’indépendance et la solidarité du Modem à été le mot de chacun lors de ce premier Conseil.

    Je pense qu’il faut arrêter de polémiquer sur “avant les élections” et regarder notre avenir positivement.

    Il est vrai que nous devons en effet rester vigilants mais si nous ne mettons pas (Tous) de l’eau dans notre vin nous ne pourrons pas avancer. Nous sommes Le Parti du changement et nous devons travailler tous ensemble dans ce sens.

  2. Je poste un article que je viens de lire dans « LibéLyon ». Excusez-moi de le mettre ici, mais je ne sais pas où le placer…

    Le trésorier national du MoDem lance son propre mouvement

    POLITIQUE – On aurait pu croire qu’après avoir enfin réussi il y a quelques semaines à remettre en selle une fédération départementale, avec un président élu par les militants (lire interview de Cyrille Isaac-Sybille), le MoDem lyonnais allait repartir comme un seul homme. Faire front uni derrière le leader massimo Bayrou. Un scénario trop simple pour les centristes. Comme nous l’apprend Le Progrès ce matin, Michel Mercier, président du conseil général du Rhône, et trésorier national du MoDem, vient de lancer avec ses proches son propre mouvement centriste. Le Rassemblement centriste du Rhône…

    Derrière lui : sa vieille amie la sénatrice du Beaujolais Muguette Dini, et Christophe Geourgon, chef du groupe MoDem allié à l’UMP à la ville de Lyon. Un « rassemblement » qui ressemble beaucoup à l’ancienne équipe dirigeante centristes du Rhône, c’est à dire à l’ex UDF. Michel Mercier n’avait pas soutenu la candidature de Cyrille Isaac-Sybille aux élections internes, mais celle de son concurrent. Réaction blasée du nouveau président de la fédération MoDem du Rhône Cyrille Isaac-Sybille :  » C’est anecdotique. Il y a ceux qui regardent vers le passé et ceux qui, comme nous, regardent vers l’avenir ».

    Sarko-compatible, le sénateur et président du conseil général a toujours eu du mal avec cette vague de nouveau militants MoDem débarqués lors des dernières présidentielles. Il refuse également de rejoindre le Nouveau Centre rallié à l’UMP. Michel Mercier reste un indécrottable nostalgique de l’ancienne UDF, dont il était l’un des poids lourds.

    Alice GERAUD

    Alors, si quelqu’un peut m’expliquer comment Michel Mercier peut continuer à être Trésorier national du MoDem (et même au MoDem tout court…) je l’écoute de toutes mes oreilles!

    Paul Cros

  3. Une angoisse me prend : ma cotisation au MoDem ne va-t-elle pas devenir un « actif toxique »?

    Qui peut me fournir une garantie ?

  4. Ne doutons pas que notre modérateur traitera le sujet qui me conduit à vous écrire, mais le temps étant désormais compté il est urgent de sensibiliser tous ceux qui voudront bien nous aider.
    En effet aprés avis favorables du bureau national, du conseil départemental et des adhérents de la 8e circonscription de la gironde,nous serons présents sur le terrain de la prochaine élection législative dans la circo pré-citée, les 23 et 30 novembre 2008.
    Candidat Jacques Courmontagne, suppléant Serge Dufour.
    Merci à tous et notamment au président Joan Taris pour vos encouragements et votre soutien durant ces prochaines semaines.

  5. pour moi l’info circule bien , j’ai reçu le compte rendu synthétique du premier conseil départemental du 13 OCTOBRE

    ENCORE une toupie qui a perdu son axe….!GARDONS NOTRE AXE cher PAUL ! la ou je vous rejoint c’est que le MODEM va devenir « un actif toxique » mais pour L’U.M.P est ses satellites . Pour les angoisses CHER PAUL ,je vous conseil SEDATIF PC ou PS….!lol AMITIES DEMOCRATE

  6. lu dans la presse :
    François Bayrou veut défendre « ceux qui souffrent de la crise » Le journal le monde, Article paru dans l’édition du 25.10.08

    François Bayrou pense avoir traversé la période la plus « aride » après la présidentielle. Un an et demi a passé, et le voilà reparti en campagne. Le président du Mouvement démocrate (MoDem) applique les mêmes recettes : en déplacement « sur le terrain », rencontres avec des élus, des représentants d’associations, des salariés, sans oublier la presse régionale. Il effectuait une première étape dans l’agglomération lilloise, les 22 et 23 octobre.
    L’ancien candidat à l’élection présidentielle ne pâtit pas de son isolement sur le champ politique. Sa popularité restée intacte est surprenante. Les passants le saluent, l’encouragent. Les chauffeurs s’arrêtent, le hèlent. Lui traverse la rue pour engager la conversation. « Les gens sont encore plus ouverts quand ils savent que vous n’êtes pas là pour leur « vendre » quelque chose », explique-t-il.
    Ce déplacement était aussi pour M. Bayrou l’occasion de tirer quelques premiers enseignements de la crise. S’il donne acte à Nicolas Sarkozy d’avoir été « assez juste » dans la conduite de la présidence européenne, il n’en demeure pas moins « en opposition sur le fond ».
    « Sarkozy a dit tout et son contraire, chaque fois avec la même sincérité, note-t-il. Son modèle, c’est le capitalisme et la mondialisation. Ce modèle est aujourd’hui gravement lézardé. Je ne crois pas à la distinction entre un capitalisme financier et un capitalisme vertueux. Ce qui caractérise ce système, c’est la croissance des inégalités. Moi, mon modèle, c’est l’humanisme et la justice. »
    Pour le président du MoDem, « nous sommes entrés dans un cycle où la crise financière entraîne crise économique, crise sociale et crise politique ». « Je veux être aux côtés de ceux qui souffrent de la crise, ajoute-t-il. Deux questions sont dans la tête de tous les gens. Tous ces milliards, d’où ils sortent, qui va payer ? Alors que pour les banques il n’y a pas de limites, pour nous il n’y a rien, de plus en plus rien. On ne peut plus se contenter de dire « nada » aux demandes profondes de la société. La crise provoque une obligation nouvelle de la part des pouvoirs publics. Qu’est-ce que c’est qu’une société où on considère que les banques sont plus précieuses que les gens ? »
    Pendant plusieurs heures, jeudi matin, François Bayrou a arpenté un hypermarché de la banlieue lilloise. Il a longuement échangé avec les salariés et réaffirmé à cette occasion son opposition « totale » à la généralisation du travail du dimanche. « Personne ne peut imaginer un instant que ça restera volontaire, s’insurge-t-il. Le gouvernement publie des sondages pour faire croire que les Français sont d’accord. Je ne suis pas d’accord et je me battrai contre, parce que c’est mon devoir de me battre pour la défense des plus faibles et je pense qu’une femme seule avec deux enfants fait partie des plus faibles. »
    « S’il vous plaît, évitez ça, lui ont demandé plusieurs interlocutrices. Battez-vous. On compte sur vous. » De quoi lui donner du baume au coeur.

    Patrick Roger
    LILLE (NORD) ENVOYÉ SPÉCIAL

  7. Lu dans la presse
    « François Bayrou renvoie dos à dos le capitalisme et le socialisme »
    Patrick Roger. Le journal « Le monde ». Article paru dans l’édition du 28.10.08

    C’est Marielle de Sarnez, vice-présidente du Mouvement démocrate (MoDem), qui a exhumé la proposition du candidat Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de « faire de chaque Français le propriétaire de son logement ». « Les ménages français sont aujourd’hui les moins endettés d’Europe », regrettait-il alors, plaidant pour « changer les règles prudentielles imposées aux banques et développer le crédit hypothécaire » sur le modèle américain. « Si le recours à l’hypothèque était plus facile, les banques se focaliseraient moins sur la capacité personnelle de remboursement de l’emprunteur et plus sur la valeur du bien hypothéqué », ajoutait-il.
    François Bayrou ne pouvait trouver meilleure illustration du peu de crédit que lui-même accorde aux déclarations récentes de M. Sarkozy appelant à « refonder le capitalisme ». Devant la première conférence nationale du MoDem, qui a réuni près de 2 000 personnes, dimanche 26 octobre à Paris, il a une nouvelle fois durement critiqué les choix du chef de l’Etat. Face à une crise « d’ampleur séculaire », M. Bayrou s’est dit « fier » d’avoir fait « de cette question du modèle américain un point de séparation et de confrontation avec Nicolas Sarkozy ». « C’est ce modèle que l’on voulait nous imposer en France et c’est cela que nous avons eu bien raison de refuser », a-t-il insisté.
    Moquant la « conversion socialiste » de M. Sarkozy – « ce qui doit bien faire rigoler du côté du Fouquet’s » -, le président du MoDem s’est attaché à démontrer que les actes politiques de son gouvernement vont à rebours de ses discours. S’il se réserve « la liberté d’approuver ce qui va dans le bon sens », le député des Pyrénées-Atlantiques n’entend pas s’écarter du sillon qu’il laboure inlassablement depuis l’élection présidentielle : celui de l’opposant numéro un à la politique de M. Sarkozy.
    Ainsi a-t-il balayé sans ménagement « la tentative un peu burlesque de redorer le blason du capitalisme ». « Il n’y a pas beaucoup de chances que ça marche », a jugé M. Bayrou. « Je regrette d’avoir à le dire à l’actuel président de la République, a-t-il poursuivi, mais l’adhésion au capitalisme comme modèle de société est à peu près le contraire de ce que nous pensons, de ce que nous voulons, de ce que nous espérons. »
    L’ancien candidat à l’élection présidentielle, qui dit « ne pas croire plus à la refondation du capitalisme qu’à celle du socialisme », veut s’efforcer de faire émerger « un projet humaniste ». Il entend repousser ce qui, à ses yeux, ressort d' »un modèle de société inégalitaire et consumériste ». « Le bouclier fiscal et la loi TEPA, ce n’est pas autre chose que cela », a-t-il réaffirmé. S’emportant contre la volonté de « tout livrer à l’univers marchand », il s’est élevé contre l’extension du travail du dimanche, s’est dit en désaccord avec la privatisation de La Poste, s’est inquiété d’une réforme du lycée qui le ferait entrer dans la « culture du zapping » et a vivement dénoncé la prochaine réforme de l’audiovisuel public.
    Un ton et un discours qui ne déparaient pas dans cette salle de la Mutualité où les ténors de la gauche, de toutes les gauches, ont connu leurs heures de gloire. Le président du MoDem s’efforce, précisément, de profiter d’une période où la gauche apparaît atone – à l’exception de son aile radicale conduite par Olivier Besancenot -, ou accaparée par ses querelles intestines, pour marquer des points dans cet électorat.

  8. Des news de la commission qui élabore le RI??? Si tant est que j’ai mon mot à dire, j’aurais apprécié de pouvoir suivre et éventuellement apporter une contribution au processus..

  9. Des nouvelles du RI

    La commission s’est réunie mardi 28/10, elle a rédigée complètement le RI il y a quelques articles qui sont à voter.
    Ce RI doit être envoyé « pour info » (je pense) à chaque adhérent. et ensuite il sera voté lors du prochain conseil départemental le 24/11/08.
    Le processus des contributions a été le suivant :
    – Nous, adhérents, avons élu les 131 conseillers départementaux.
    – Le 13 octobre dernier lors du premier conseil départemental, il y a eu un appel aux bonnes volontés pour faire parti de la commission RI, les 15 volontaires ont été acceptés.
    – Cette commission s’est réunie 2 fois pour établir un projet de RI qui va être définitivement valider par vôte lors du prochain conseil départemental.
    – Il sera préablement envoyé à tous les adhérents.

  10. Bonjour Start.

    Je fais partie de la commission qui a planché sur le projet du RI départemental.

    Sachez que je comprends votre réaction. Ce dont je peux vous assurer, c’est que la Commission a travaillé dans un esprit d’équipe en tenant compte des attentes des adhérents de base du Modem de Gironde. (Je suis une adhérente de base moi même)

    Afin que l’on puisse se contacter, il serait préférable que vous nous disiez qui vous êtes. Je suis pour la transparence, le respect, la communication et l’échange mais si vous ne vous faites pas connaître il sera difficile de communiquer.

    Voici mon n° de tél : 06.21.46.26.21
    Cordialement
    Sylvie ROBIN

  11. Ceci n’est pas un commentaire mais juste une info pour les personnes qui voudraient suivre l’élection américaine en compagnie du Comité de soutien à OBAMA et les américains vivant à BORDEAUX, le Café Gourmand rue BUFFON quartier Grands HOMMES à BX, ouvre son bar à partir de minuit- 3e la conso- jusqu’au petit matin! Vous êtes les bienvenus!
    Amitiés démocrates,
    Chantal JOHNSON

  12. Yes, we can !
    Nous étions très nombreux hier soir au Café Gourmand pour suivre la soirée et la nuit des élections américaines. Une soirée bi-partisane qui a réuni le comité bordelais de soutien à Barack Obama, Democrats Abroad et Republicans Abroad.
    Le Consul américain, Ken Forder et Monsieur Juppé étaient présents.
    Barack Obama est élu président des Etats-Unis ! L’impact de sa victoire dépasse les frontières. D’ors et déjà, retenez la date du 20 janvier 2009, jour de cérémonie pour l’investiture à la Présidence Américaine. A cette occasion, le comité de soutien organisera, très certainement, une soirée à Bordeaux, ouverte à tous, afin de vivre ensemble cet événement historique. A vos agendas.

    Thierry Delamare
    Membre du comité bordelais de soutien à Barack Obama

  13. Et le monde respire mieux !
    François Bayrou a estimé mercredi que le monde respire mieux, après la victoire de Barack Obama à l’élection présidentielle américaine. « Après le désastre des années Bush, l’élection de Barack Obama fait que le monde respire mieux. Nous savons que le nouveau président n’aura pas une baguette magique, qu’il ne résoudra pas tous les problèmes en un jour et que dans l’ombre, de puissants intérêts ne se laisseront pas oublier. Mais au moins pouvons-nous espérer qu’une nouvelle vision, plus ouverte, plus généreuse, plus sociale, inspire la politique américaine. Nous pouvons espérer qu’Europe et Etats-Unis, avec les autres grandes régions du monde, inventent ensemble un partenariat pour la planète. Ensemble, ils peuvent répondre à la grande question : la démocratie peut-elle gouverner le monde, au lieu de la force militaire ou de la force de l’argent ? Cette élection représente également un message personnel à des centaines de millions d’hommes et de femmes, de garçons et de filles, à la peau noire, qui ont vécu l’expérience de la discrimination. Pour eux, ce n’est pas seulement une grande nouvelle politique, c’est une grande nouvelle humaine, un grand espoir pour leur vie. »

  14. Super!!!!
    Une page sur nos instituions départementales
    Tu cliques sue le lien???
    Eh bien:
    « oups » cette page n’éxiste pas ;;;;
    essayez , vous serez conquis

  15. Yes we can!
    Sauf que j’essaie de poster un commentaire depuis une heure sur les élections américaines sans succés. Je n’ai plus le temps de le reécrire mais je tenais à remercier le peuple américain d’avoir changé la face du monde, grâce à son vote massif, en faveur du démocrate Barack Obama (qui n’est ni de gauche ni socialiste comme certains se plaisent à le dire par méconnaissance de l’appareil politique américain). Cela est une grande chance pour tous les démocrates du monde entier, qui doivent suivre l’exemple et oeuvrer pour un monde meilleur. Yes we can!
    Amitiés démocrates

    Chantal JOHNSON
    Comité Départemental Modem
    Comité de soutien bordelais à Barack Obama
    Democrats Abroad(démocrates américains vivant à l’étranger)

  16. Impossible de poster un commentaire aprés l’élection incroyable de Barack OBAMA.
    Un grand merci au peuple américain pour avoir osé le changement et nous redonner espoir pour un avenir meilleur!
    YES WE CAN ne l’oublions pas!
    Soyons positifs et optimistes, solidaires et exemplaires, Barack Obama nous a ouvert la voie, soyons prêts à le suivre, nous en sommes capables, tout est question de volonté.
    YES WE CAN!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *