[Dans la presse] Sud-Ouest « Elections municipales de mars 2020 : le Modem Gironde pense pouvoir triompher dans 10 mairies »

[Dans la presse] Sud-Ouest « Elections municipales de mars 2020 : le Modem Gironde pense pouvoir triompher dans 10 mairies »

Le parti centriste lance sa campagne ce mercredi. Il pense pouvoir obtenir environ 80 élus locaux dont 10 maires lors du scrutin municipal de l’an prochain, au lieu de 40 aujourd’hui

Fabien Robert, président du Modem Gironde et premier adjoint au maire de Bordeaux, etJean-Noël Barrot, député des Yvelines et secrétaire général du Modem, ont lancé ce jeudi la campagne des élections municipales de mars 2020.

Il est encore trop tôt pour avoir la liste de tous les candidats qui partiront à la bataille sous la bannière centriste, mais selon Fabien Robert, le Modem « peut avoir un objectif ambitieux :nous avons à notre portée l’élection de 80 élus locaux (au lieu de 40 actuellement) et on vise les 10 maires Modem élus, au lieu de 6″.

Il lui faudrait donc conserver les trois mairies qu’il détient aujourd’hui (Lacanau, Pellegrue et Cabanac-et-Villagrains) et les trois qui sont apparentées (Saint-Médard, Castelnau-Médoc, Talence) et en gagner quatre nouvelles.

31 élus locaux déjà au travail

Ce jeudi, le Modem présentait ses référents territoriaux pour les élections de 2020. Soit 31 élus locaux pour la plupart encartés, certains étant déjà maires (Benoît Darbo à Cabanac, José Bluteau à Pellegrue). D’autres ne sont pas estampillés Modem, mais ils sont proches, comme le maire de Pauillac Florent Fatin ou celui de Saint-Émilion Bernard Lauret (liste complète des référents sur modem33.com).

Ces référents territoriaux, appelés aussi chefs de files ont la charge de préparer les municipales de 2020, de « structurer le projet », de faire les listes, quitte pour certains à devenir têtes de listes. Les investitures seront données avant la fin de cette année.

Parmi ces personnalités, la conseillère régionale Martine Moga, l’adjoint au maire du LR Yves Foulon à Arcachon, Patrice BeunardFabien Robert lui-même ou encore le maire centriste de Castelnau-de-Médoc, Éric Arrigoni.

Un partenariat LR/Modem/LREM à Bordeaux ?

Concernant le cas de Bordeaux, dont le maire Nicolas Florian est LR et son premier adjoint Modem, Fabien Robert rappelle que les élus Modem « sont des partenaires historiques de la majorité d’Alain Juppé, aujourd’hui avec Nicolas Florian. Nous devons peser de tout notre poids dans le projet municipal. Nous lançons quatre groupes de travail, les ateliers démocrates, pilotés par quatre élus. Le maire a donné des assurances pour une majorité ouverte. Il faut un renouvellement des personnes et des idées« .

Enfin, il estime que Thomas Cazenave, qui compte obtenir l’investiture LREM à Bordeaux, est un potentiel futur partenaire de l’actuelle majorité, une fois passée « la phase du concours de culturisme », forcément nécessaire en politique.

Il a également présenté « l’été des démocrates », une sorte de convention du parti qui aura lieu à Lacanau les 29 et 30 juin. Au programme, un week-end de conférences et de débats, sans oublier la formation des référents à l’approche du scrutin de 2020.

Source : Sud-Ouest, 13/06/2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.