Communiqué du MoDem Gironde

Communiqué du MoDem Gironde

Le MoDem Gironde met le cap sur 2012 derrière François BAYROU

.

Ce jeudi 22 septembre, le MoDem de la Gironde réunissait son Conseil Départemental à Cenon, ville dont Mustafa YILDIZ, chef d’entreprise, ex-« Talent des Cités » et nouvel adhérent au mouvement, est Conseiller Municipal.
.
Cette réunion était animée par Joan TARIS, Président départemental et Conseiller Régional d’Aquitaine, et s’est déroulée en présence des principaux élus et responsables de notre famille politique, parmi lesquels Alain CAZABONNE, Véronique FAYET, Xavier LORIAUD, Martine MOGA, Philippe MEYNARD, Didier CAZABONNE, Colette SCOTT, Catherine MELUL
.
A cette occasion et consécutivement au renouvellement des instances départementales, il a été décidé de reconduire dans leurs fonctions de Vice-Présidents du MoDem Gironde :
  • Jacques MANGON, Conseiller Municipal de Saint-Médard-en-Jalles, Conseiller à la CUB
  • Sophie METTE, Conseillère Municipale de Bazas
  • Muriel de PORTBAIL, Conseillère Municipale de Saint-André de Cubzac
.
Pierre BRAUN et Adrien DEBEVER continuent à exercer respectivement les fonctions de Délégué départemental et de Trésorier.
.
Les membres du Conseil Départemental se sont félicités de la rentrée politique réussie de François BAYROU, avec le succès de son livre « 2012 état d’urgence » et l’Université de rentrée qui s’est tenue à Giens (Var), le week-end dernier.
.
Le MoDem Gironde est d’ores et déjà en ordre de marche dans la perspective de l’échéance présidentielle de 2012. Une première action sera menée dans les prochaines semaines : la diffusion sur tout le département d’une campagne de communication (affiches et tracts) sur les deux thèmes prioritaires développés par François BAYROU dans son livre, « produire » et « instruire ».

2 réactions au sujet de « Communiqué du MoDem Gironde »

  1. Après le retrait prévisible de Jean Louis Borloo, les centristes doivent se poser des questions de fond sur la suite de leur action. Soutenir l’UMP, c’est se renier et l’UMp va bientôt imploser. Voter blanc n’est que très peu différent de l’abstention. Soutenir Fançois Hollande, si celui-ci remporte les primaires du parti socialiste, c’est prématuré car le PS n’est pas encore, loin de là, un parti social-démocrate. Soutenir les centristes d’Hervé Morin, c’est risible. La seule position logique est un soutien au MODEM de François Bayrou. On peut aimer ou détester François Bayrou, mais nul ne peut lui contester la volonté, l’énergie, l’opiniatreté, le rejet des arrangements au détriment de l’intérêt général, celui-ci ayant toujours été son seul et unique objectif.
    J’attends les arguments de ceux qui rejettent cette orientation.
    André Tillier
    Arcachon (ancien militant UMP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *