Archives de
Catégorie : Gironde

Retour sur la convention départementale du Modem

Retour sur la convention départementale du Modem

Les militants et sympathisants du Modem Gironde étaient réunis ce samedi 29 novembre au Taillan-Médoc autour des Élus et des responsables du Mouvement pour leur convention départementale. Les adhérents étaient invités à se prononcer sur le renouvellement de leurs instances départementales. A l’issue du vote, c’est Joan Taris, le président sortant qui a été reconduit à une très large majorité pour un nouveau mandat. Concernant le Conseil départemental, c’est la liste Convictions et Ambition qui a remporté l’élection.

Revenant sur l’action du mouvement, militants et responsables départementaux ont salué les succès enregistrés par leurs candidats lors des élections municipales avant de présenter les premiers candidats aux prochaines élections départementales de mars 2015. Présent pour l’occasion, le député européen du Modem Robert Rochefort a quant à lui insisté sur la nécessité d’oeuvrer à un large rassemblement des forces démocrates et républicaines pour entamer le redressement économique, politique et moral de notre pays.

 

photo 2  photo 3

 

 

 

 

photo 1

Message de Joan Taris

Message de Joan Taris

JTCher(e) Ami(e),
 
Au moment où beaucoup d’entre vous se trouvent ou partent en vacances, je vous adresse ce message pour vous souhaiter un bel été et faire un rapide point sur la situation de notre mouvement.
 
Ce premier semestre 2014 a été marqué par la séquence des élections municipales, avec les belles victoires de nos candidats dans de nombreuses communes de Gironde. Dans le sillage de François Bayrou à Pau, beaucoup de nos amis ont été élus à des postes de maires, adjoints au maire, conseillers municipaux dans la majorité ou l’opposition. Ce réseau d’élus est précieux pour la suite : il est un socle sur lequel nous pourrons nous appuyer et, au-delà des discours, faire les preuves de nos idées et convictions dans le concret et dans l’exemplarité. Les élections sénatoriales du 28 septembre prochain, à l’occasion desquelles nous participerons avec nos amis Alain Cazabonne, maire de Talence, et Valérie Ducout, maire de Saint-Ciers-sur-Gironde, à une large liste d’union parrainée par Alain Juppé, viendront prolonger et clore ce temps des élections municipales.
 
Dans le même temps, la rentrée sera consacrée à la remise en route du mouvement au niveau départemental avec plusieurs nouveautés qui vous seront présentées dès le mois de septembre. J’ai demandé à Fabien Robert, notre nouveau 1er vice-président départemental, de prendre des initiatives en ce sens. Nous reviendrons donc vers vous très vite.
 
Ces projets interviennent dans un contexte national marqué par les difficultés des deux partis politiques « officiels » et dans lequel François Bayrou incarne, aux côtés d’une petite poignée d’hommes d’Etat, la confiance et la stabilité dont le pays a besoin. Dans plusieurs récents entretiens dans la presse nationale, notre président a marqué sa volonté de participer à la construction d’une vaste rassemblement réformateur et républicain. Nous sommes en première ligne en Gironde pour être les fers de lance de cette démarche visant à dépasser les clivages ou oppositions habituelles pour bâtir cette offre politique nouvelle.
 
Enfin, vous avez été destinataire d’une invitation à notre université de rentrée, qui se tiendra sur le magnifique site de Guidel, en Bretagne, du 19 au 21 septembre prochains. J’insiste sur l’importance de ce rendez-vous, au cours duquel François Bayrou fera sa rentrée politique et où de nombreux ateliers et tables rondes animés par des personnalités du mouvement et des grands témoins et acteurs de la société civile. Votre présence y est plus qu’importante, essentielle. Si vous souhaitez proposer ou participer à du covoiturage, je vous remercie de contacter : contact@modem33.com
 
D’ici là, je vous souhaite à nouveau un superbe été.
 
Amitiés fidèles,
 
Joan TARIS
Président du MoDem Gironde
France 3 : Alain Juppé a accueilli Jean Lassalle, le Député qui marche

France 3 : Alain Juppé a accueilli Jean Lassalle, le Député qui marche

FR3Jean Lassalle était de passage à Bordeaux, pour sa 172eme étape.

Le député MoDem des Pyrénées-Atlantiques poursuit sa marche à la rencontre des Français entamée en avril dernier, il a été accueilli par le maire de Bordeaux avant sa réunion citoyenne qui a fait salle comble.

Déja 5 000 km parcouru, le député marchand traverse l’Aquitaine cette semaine, hier soir il a fait escale à Bordeaux où l’attendait le maire Alain Juppé.

Sur son compte facebook Jean-Lassalle a déclaré :

J’ai apprécié la rencontre avec Alain Juppé qui est, à l’image de Jacques Chaban-Delmas, un trés grand Maire de Bordeaux. La métamorphose spectaculaire de notre capitale régionale est là, sous nos yeux, pour en témoigner ».

 

Retrouvez l’article et la vidéo de France 3 Aquitaine

Rendez-vous – Jean Lassalle à Bordeaux

Rendez-vous – Jean Lassalle à Bordeaux

Chers amis,

Dans le cadre de sa marche citoyenne, nous sommes fiers d’accueillir Jean Lassalle en Gironde.

Il tiendra une réunion publique le soir même de son arrivée à Bordeaux et vous donne donc rendez-vous :

le mardi 29 octobre à 20h30
Halle des Chartrons

Place du marché des Chartrons – Bordeaux

Venez dialoguer avec Jean et l’encourager dans sa démarche. Il compte sur votre soutien et votre présence !

A mardi soir !

Amitiés démocrates,

Joan Taris
Président du MoDem Gironde

Jean Lassalle est arrivé en Aquitaine !

Jean Lassalle est arrivé en Aquitaine !

La marche de notre ami Jean Lassalle l’a conduit en Aquitaine depuis la fin de semaine dernière.

Une délégation de la fédération de Gironde est allée à sa rencontre dans le Lot-et-Garonne avec Joan Taris, Adrien Debever, Martine Moga…

Il est maintenant en Gironde et vous pourrez le retrouvez à Bordeaux mardi avec en particulier une réunion publique à 20h30 à la Halle des Chartrons.

N’hésitez pas aussi à aller marcher avec lui d’ici là…

Lire la suite Lire la suite

Communiqué de presse : Le MoDem Gironde dénonce le redécoupage cantonal !

Communiqué de presse : Le MoDem Gironde dénonce le redécoupage cantonal !

Vendredi prochain, le 4 octobre, le Conseil Général, en Assemblée plénière, rendra son avis sur le projet de découpage des nouveaux cantons en Gironde.

Le Mouvement Démocrate de Gironde est en totale opposition avec la nouvelle carte politique du département qui a été rendue publique la semaine dernière. Sans revenir sur le principe quelque peu farfelu de ces binômes, jamais vus dans l’histoire électorale mondiale, nous avons de nombreuses critiques autant sur la forme que sur le fond de ce redécoupage.

Nous condamnons la méthode utilisée pour réaliser ce nouveau découpage. Contrairement aux instructions ministérielles de Manuel Valls, aucune concertation n’a eu lieu en amont en Gironde durant le printemps. A aucun moment la direction du MoDem Gironde ou ses principaux élus locaux n’ont été sollicités par le Préfet pour apporter leur éclairage et leur vécu de terrain. Tout s’est joué dans les couloirs de l’Hôtel du département, dans la plus totale opacité et bien loin des concepts de moralisation de la vie politique.

Nous condamnons aussi le fond du projet qui présente un redécoupage sans réelle logique de territoire, gouverné principalement par le tripatouillage électoral qui vise à sanctuariser une majorité socialiste quelque soit les évolutions globales d’opinons en Gironde. Par ailleurs, cela démontre également la volonté de faire disparaître les élus sans étiquette ou bien ceux qui sont issus de la diversité politique du département. Si la parité est un objectif louable en politique, cela ne doit pas être au détriment de la diversité politique !

Enfin la ruralité est la grande perdante de la réforme car si un rééquilibrage des cantons en Gironde était nécessaire cela n’obligeait pas pour autant à une telle perte de poids du monde rural. Un correctif prenant en compte la superficie et le nombre de communes aurait dû être mis en place. La conséquence, c’est des nouveaux cantons représentant des superficies considérables dans la ruralité entrainant ainsi la fin du lien de proximité dans nos territoires. Une phrase de Jean Lassalle lors des débats parlementaires sur cette loi en avril dernier résonne plus que jamais: « La mort politique précède toujours la mort économique et social d’un territoire ! ».

Le Modem Gironde va se mobiliser dans les jours à venir pour faire entendre sa voix et en particulier celle de ses élus locaux dont ses deux Conseillers Généraux, Xavier Loriaud et José Bluteau.