Ateliers démocrates

Nous vous invitons à participer à une journée pour réfléchir ensemble sous forme d'ateliers qui auront pour thèmes : s'insérer, respirer, participer et s'épanouir.Ces ateliers se dérouleront aux côtés de : Sébastien Cherruau, cabinet Mediapilote, spécialiste de la concertation publique et du dialogue citoyen.Louis Fleury, directeur marketing et développement à la chambre d'agriculture de la Gironde.Franc Tallon, graphiste et directeur artistique intervenant dans les champs culturels et institutionnels. Les invités vont évoquer les grands enjeux de la participation citoyenne, du dialogue entre les territoires, de la place de la culture et du citoyen dans l’espace public. Ces échanges ont vocation à ouvrir le débat entre militants et sympathisants pour contribuer au projet du Modem pour Bordeaux et la Gironde. Les ateliers qui suivront permettront à chacun de donner des idées et d’échanger sur ces thématiques. Pour les candidats, c’est aussi une boite à outils pour aider à la construction des programmes. Ces ateliers sont ouverts à tous et se dérouleront : le Samedi 21 septembre de 8h45 à 15hau Théâtre l'Inox…

Continuer la lecture

[Tribune] Un président qui réussit

Soutien du Président de la République, sans être membre du parti présidentiel, j’ai toujours essayé de poser un regard objectif sur son action et celle du Gouvernement. Aussi, comme je l’ai écrit dans mon livre « Pourquoi je crois en la politique », je reconnais à Emmanuel Macron, deux réussites et deux échecs. D’abord, la restauration de la fonction présidentielle, quitte parfois à lui ajouter une petite touche monarchique. Il y a effectivement quelque chose de messianique dans cette fonction imaginée par le général de Gaulle. Souvenons-nous que François Hollande a affaibli la fonction de Président comme jamais… Je reconnais également à Emmanuel Macron un vrai volontarisme réformateur, loin de l’époque des rois fainéants que l’on a connue avec des présidents qui promettaient beaucoup mais réalisaient peu. Deux écueils ensuite. D’abord, il n’a pas encore redonné goût à la politique, contrairement à mes espérances. Les Français, après son élection, étaient un peu plus positifs à l’égard du monde politique. De plus, il n’a pas vraiment endigué le…

Continuer la lecture

[Dans la presse] Sud-Ouest « Elections municipales de mars 2020 : le Modem Gironde pense pouvoir triompher dans 10 mairies »

Le parti centriste lance sa campagne ce mercredi. Il pense pouvoir obtenir environ 80 élus locaux dont 10 maires lors du scrutin municipal de l’an prochain, au lieu de 40 aujourd’hui Fabien Robert, président du Modem Gironde et premier adjoint au maire de Bordeaux, etJean-Noël Barrot, député des Yvelines et secrétaire général du Modem, ont lancé ce jeudi la campagne des élections municipales de mars 2020. Il est encore trop tôt pour avoir la liste de tous les candidats qui partiront à la bataille sous la bannière centriste, mais selon Fabien Robert, le Modem "peut avoir un objectif ambitieux :nous avons à notre portée l’élection de 80 élus locaux (au lieu de 40 actuellement) et on vise les 10 maires Modem élus, au lieu de 6". Il lui faudrait donc conserver les trois mairies qu’il détient aujourd’hui (Lacanau, Pellegrue et Cabanac-et-Villagrains) et les trois qui sont apparentées (Saint-Médard, Castelnau-Médoc, Talence) et en gagner quatre nouvelles. 31 élus locaux déjà au travail Ce jeudi, le Modem présentait ses référents territoriaux pour les élections de 2020.…

Continuer la lecture

Conférence de presse : Nos référents pour les élections municipales de 2020

Nos référents pour les élections municipales de 2020 réunis ce matin dans le cadre d'une conférence de presse autour de Jean-Noël Barrot, Secrétaire Général du Mouvement Démocrate et Député des Yvelines.Ces chefs de file, représentant la majorité des communes et des circonscriptions de Gironde, joueront un rôle primordial au sein de leur territoire pour y porter notre projet ! Voir la liste complète des référents

Continuer la lecture

TRIBUNE : Ne pas se tromper d’élection

Avec une participation en forte hausse, les élections européennes ont confirmé l’éclosion d’un nouveau clivage politique entre les progressistes et les populistes, non seulement en France, mais quasiment dans tous les pays européens. Au pouvoir depuis 50 ans, les partis traditionnels sont décomposés, réduits à leur base militante et donc incapables de rassembler. En France, et singulièrement à Bordeaux, le très bon score de la liste « Renaissance », que j’ai soutenue aux côtés des forces vives du MoDem Gironde et de nombreux élus bordelais, est d’abord une victoire de la majorité présidentielle. Notre alliance constitue aujourd’hui la seule alternative unie face au Rassemblement National. Ceci est un fait et non la conséquence d’une quelconque stratégie. Pour nous centristes qui dénonçons le caractère stérile de l’opposition droite-gauche, pour nous centristes qui défendons l’Europe depuis sa fondation, cette situation nouvelle est totalement en phase avec nos convictions les plus profondes. Dorénavant, le groupe des progressistes européens constitué au parlement européen est incontournable. Il doit bâtir l’Europe qui protègera l’humain…

Continuer la lecture

Save the date !

Les Jeunes Démocrates organisent chaque année un week-end convivial de conférences et de rencontres avec des personnalités autour d'une thématique. C'est cette année à Lacanau que les Jeunes Démocrates, les Jeunes Démocrates de Gironde, le MoDem Gironde et les Young Democrats for Europe s'associent pour cet événement d'envergure nationale. Le programme détaillé vous sera dévoilé plus tard, et à l'approche des municipales, des ateliers de formation pour les futurs élus seront aussi mis en place, ouverts à tous. Réservez d'ores et déjà votre week-end !

Continuer la lecture

Résultat des élections européennes

"Ce dimanche, l’Europe a été un sujet de mobilisation pour nos concitoyens et il faut s’en féliciter. La participation n’est certes pas idyllique mais elle est bien plus forte qu’estimé. En France, un nouveau clivage politique semble s’installer entre les nationalistes et les progressistes, au coude-à-coude, alors que les partis traditionnels sont atomisés. La liste conduite par Nathalie Loiseau et soutenue par LREM, le MoDem, Agir et le Mouvement Radical n’est pas arrivée en tête mais son score confirme que nous sommes la seule alternative républicaine crédible face à l’extrême droite. Le Président de la République et le Gouvernement doivent maintenant tirer toutes les conséquences de ce résultat dans le projet politique. À Bordeaux, la liste de Nathalie Loiseau que je soutenais arrive largement en tête avec plus de 25% des suffrages et j’en suis particulièrement fier ! La ville de Montaigne et de Montesquieu confirme son ancrage modéré et l’importance du vote centriste. Bien que le résultat de cette élection soit difficilement transposable sur les scrutins futurs, les…

Continuer la lecture